En ce moment
 
 

Tour de France sous haute tension à Ronquières: un conducteur s'en prend aux spectateurs et force le barrage (vidéo)

Tour de France 2019

Un petit groupe de spectateurs s'est réuni ce samedi après-midi dans la rue d'Henripont à Ronquières pour assister au passage du Tour de France. Mais la fête du cyclisme a bien failli tourner au vinaigre. Un témoin a filmé la scène et nous a envoyé la vidéo via le bouton orange Alertez-nous (voir ci-dessus).


Un véhicule arrive pour passer...

Un véhicule s'est approché du barrage où s'étaient réunis plusieurs spectateurs. Un signaleur civil, muni d'un panneau de signalisation et d'un gilet, s'occupait de réguler la circulation.

Voyant la voiture, une BMW série 3 grise, s'approcher, les spectateurs ont conseillé au conducteur de ne pas franchir le barrage. Certains ont sorti leur téléphone pour filmer la scène, certainement pour avoir des preuves en cas d'accident.


La situation s'envenime

Soudain, la tension est rapidement montée. Le conducteur a bondi en dehors de son véhicule pour s'en prendre verbalement à un spectateur. Une scène qui aurait pu être cocasse si l'on oublie les propos violents: l'homme, seul et turbulent, vient affronter un monsieur calme, bien plus grand que lui et accompagné de plusieurs personnes.

Dans les secondes qui suivent, une femme qui semble être sa compagne lui emboîte le pas. Elle insulte une dame présente sur les lieux. "Ferme ta ***** espèce de sale vieille! J'ai des enfants dans la voiture et ils doivent rentrer à la maison!", lance-t-elle.

Après un moment de stress intense pour les spectateurs, qui n'étaient là que pour passer un bon moment, le couple regagne sa voiture. Pour faire marche arrière? Pas du tout! Le conducteur a passé la première et a forcé le barrage.

Le signaleur a bien essayé d'empêcher la manoeuvre dans une ultime tentative, mais sans succès. "Retirez-vous monsieur! C'est un malade", lui ont lancé les spectateurs, inquiets. Au passage, l'homme en gilet bleu a précisé au conducteur qu'il avait son numéro de plaque.

La scène se termine alors, heureusement sans faire de blessé.

Une infraction grave du troisième degré

Contactée par nos soins, la police locale de Haute-Senne nous indique ne pas avoir reçu de signalement pour l'instant.

De son côté, la police fédérale nous précise qu'il s'agit d'une "infraction grave du troisième degré". "L'automobiliste encourt une amende de 174 euros. S'il ne respecte pas le signaleur, c'est ce qu'il risque", précise le porte-parole de la police fédérale. "Et si un policier était là et avait constaté d'autres infractions, ça peut aller plus loin, jusqu'au retrait de permis".

Pas sûr cependant que ces sanctions soient en mesure de freiner les ardeurs de ce conducteur...

Vos commentaires