Trois Belges risquent 16 ans de prison pour un meurtre non élucidé en 2001 au Pays-Bas

(Belga) Un procureur néerlandais a exigé vendredi une peine de prison de 16 ans pour trois Belges originaires de Beringen, suspectés d'être impliqués dans la mort d'un homme de 41 ans, revendeur de drogues douces aux Pays-Bas. La victime a succombé à plusieurs de coups de fusil le 22 aout 2001. Il s'agit d'une affaire qui est restée non élucidée pendant plusieurs années.

L'équipe néerlandaise chargée des "cold case", affaires non élucidées, a procédé à l'arrestation des trois Belges en 2016. L'un d'entre eux, 35 ans, était déjà en prison lors de son arrestation. Il a été confondu par une analyse ADN de 2015 correspondant avec les traces de sang relevées dans la maison de la victime. Deux autres suspects de Beringen se sont ensuite rendus à la police les jours suivants. "Il est encore incertain qui a tiré les coups mortels. Les suspects font des déclarations les uns contre les autres au sujet des faits. Les autorités les tiennent tous trois responsables car ils étaient ensemble et ont tous joué un rôle", selon le ministère public. Le jugement est prévu le 17 septembre. (Belga)

Vos commentaires