En ce moment
 

Trump ne prévoit pas de limoger Rosenstein, le numéro 2 de la Justice

(Belga) Le président américain Donald Trump a déclaré lundi ne pas avoir l'intention de limoger le numéro 2 du ministère de la Justice, Rod Rosenstein, qui supervise l'enquête russe et semblait sur la sellette après un article de presse compromettant.

"Non, je n'y pense pas", a-t-il répondu à un journaliste l'interrogeant sur ses intentions, avant d'embarquer avec Rod Rosenstein pour la Floride, où les deux hommes ont rencontré des responsables policiers. Ils ont échangé "pendant environ 45 minutes à bord d'Air Force One", sur "différents sujets", a indiqué Hogan Gidley, un porte-parole de la Maison Blanche. "Nous avons eu une très bonne discussion. Nous nous entendons bien en fait. Très bien", a déclaré Donald Trump à des journalistes à son retour de Floride. Le président américain avait affirmé le 26 septembre qu'il "préférerait garder" Rod Rosenstein, dont l'avenir semblait compromis après un article publié le 21 septembre par le New York Times. Selon le quotidien, M. Rosenstein aurait suggéré que le président américain était incompétent et devait être écarté en activant le 25e amendement de la Constitution américaine. Le numéro 2 du ministère de la Justice a fermement démenti avoir tenu ces propos. L'irritation du président n'a cessé d'enfler ces derniers mois contre M. Rosenstein, qui supervise la très sensible enquête du procureur spécial Robert Mueller sur une éventuelle collusion entre la Russie et l'équipe de campagne de M. Trump en 2016 et sur une possible obstruction à la justice du milliardaire depuis son entrée en fonction. Le magnat de l'immobilier dénonce régulièrement une "chasse aux sorcières" et demande la fin rapide de l'enquête. (Belga)

Vos commentaires