En ce moment
 
 

Ukraine: arrestation d'un homme armé qui menaçait de faire exploser un pont à Kiev

(Belga) Les forces spéciales ukrainiennes ont interpellé un homme armé qui a bloqué mercredi un pont stratégique à Kiev, menaçant de le faire exploser et tirait des coups de feu en l'air, a indiqué la police municipale.

"L'homme a été interpellé", a déclaré la police dans un message publié sur sa page Facebook. Selon le ministère de l'Intérieur ukrainien, personne n'a été blessé. Selon les médias, l'homme est un militaire d'active âgé de 42 ans et a combattu les séparatistes prorusses dans l'est de l'Ukraine. Originaire de la péninsule ukrainienne de Crimée, annexée par la Russie il y a cinq ans, il a rendu en juin à la police "un kilogramme d'explosifs" affirmant les avoir trouvés dans un village, selon le site d'informations thebabel.net. "Il est très dangereux, il est armé et a tiré sur le drone" policier, avait affirmé une source policière. L'homme semblait être sous l'influence de drogues, a assuré pour sa part le maire de Kiev, Vitali Klitchko, cité par l'agence Interfax-Ukraine. La police a qualifié cette affaire de "préparatifs pour un attentat terroriste" et lancé une "opération spéciale", après avoir bloqué la circulation des voitures et du métro sur ce pont traversant le fleuve Dnipro, selon le chef de la police de Kiev, Andriï Krychtchenko. De nombreuses voitures de police et au moins un blindé ont été dépêchés sur les lieux. Des tireurs d'élite ont également été déployés. Cette situation, en pleine heure de pointe, a provoqué des embouteillages monstres dans la capitale ukrainienne, où des ponts relient le centre-ville à des quartiers résidentiels se trouvant de l'autre côté du fleuve. Les incidents impliquant des armes de guerre ne sont pas rares en Ukraine, où un grand nombre d'entre elles sont en circulation en raison du conflit avec des séparatistes prorusses dans l'est du pays, qui a fait près de 13.000 morts depuis 2014. (Belga)

Vos commentaires