En ce moment
 
 

Un abbé abusé par un prêtre et abandonné par l'Eglise

Le quotidien Le Soir révèle l’histoire emblématique d’un abbé abusé par un prêtre, puis froidement abandonné par l’Eglise. A un moment, l’évêché avait même voulu le muter dans le diocèse où se trouve encore actuellement son abuseur.

Fasciné par l’Eglise, l’abbé est devenu enfant de chœur, entame Le Soir. Pendant des années, il a été abusé par un prêtre. A l’époque, sa marraine avait écrit au cardinal Danneels, mais celui-ci lui avait simplement renvoyé un accusé de réception, via son secrétariat. Une réponse laconique aux 14 pages écritex par cette dame suite au drame qu’avait connu son filleul pendant des années, poursuit le quotidien.


On a voulu qu’il rejoigne son abuseur

L’homme, aujourd’hui âgé d’une quarantaine d’années, a été abusé de ses 8 à ses 15 ans. Par ailleurs, les autorités épiscopales ont tout fait pour transférer l’abbé dans le diocèse où se trouve encore aujourd’hui son abuseur. Le cardinal Danneels était au courant, prévenu par la marraine de l’abbé, mais n’a pas fait suivre le dossier. Tous ont fait la sourde oreille, précise Le Soir.


Le mercredi après-midi dans un sac de couchage

Le prêtre commettait ses abus le mercredi après-midi, lorsqu’il organisait des excursions à la piscine pour ses enfants de chœur, explique le journal. Par ailleurs, durant les congés scolaires, il organisait des voyages en caravane pendant quelques jours. Lors de ces excursions, il prévoyait un sac de couchage de deux places qu’il partageait avec un enfant différent chaque soir. D’après les témoignages, c’est à ce moment-là que des attouchements ont eu lieu, sans qu’il n’y ait de pénétration, ou de violence.


Une avancée, peut-être?

Mercredi, le parquet a pris contact avec lui, et fait désormais l’objet d’un traitement individuel par la justice. Le prêtre abuseur, âgé de 73 ans, est toujours en activité dans sa province.


Vos commentaires