En ce moment
 
 

Paralysie du rail à Bruxelles: le trafic des trains sera encore perturbé ce mercredi

Un incendie à la gare du Nord a provoqué l'arrêt de la circulation ferroviaire entre Bruxelles-Nord et Bruxelles-Midi dès 6h30. Après environ 1h30 de paralysie totale dans la capitale, la circulation a partiellement repris. Le feu n'a pas seulement provoqué des dégâts à une cabine de signalisation, mais a surtout touché l'alimentation électrique. Deux voies étaient encore hors d'usage vers 13h00: l'une en direction de Schaerbeek et l'autre vers Schuman. La SNCB a prévenu que moins de trains seront en circulation ce mercredi.

La circulation des trains restera fortement perturbée mercredi à la suite de l'incendie qui a touché ce mardi matin une cabine de signalisation d'Infrabel à Bruxelles-Nord, annonce sur son site internet la SNCB. Ainsi, durant l'heure de pointe matinale, tous les trains ne circuleront pas.

Le service de trains sera adapté, comme ce fut le cas ce mardi. Concrètement, les trains P (heure de pointe), de même que le trains S4 (Bruxelles-Luxembourg-Jette-Alost) et les trains S10 (Alost-Bruxelles-Midi-Termonde) seront supprimés. Un certain nombre de trains S et IC ne circuleront par ailleurs pas sur la totalité de leur trajet. C'est le cas notamment de plusieurs trains à destination de Brussels Airport qui n'iront pas plus loin que la gare de Bruxelles-Nord.


Retour sur les faits 

L'origine du chaos qui a bloqué de nombreux voyageurs dans des gares à travers tout le pays est un incendie survenu vers 06h30, qui avait débuté dans l'abri d'une personne sans domicile fixe installé le long de la voie 12 à Bruxelles-Nord. Après environ 1h30 de paralysie totale de la circulation ferroviaire dans la capitale, qui a entraîné rapidement la pagaille sur le réseau bien au-delà de Bruxelles, une partie des voies entre Bruxelles-Nord et Bruxelles-Midi a été rouverte à la circulation des trains peu avant 8h00. 

Les flammes ont touché des câbles qui alimentaient les caténaires et provoqué des courts-circuits, explique le porte-parole du gestionnaire du réseau ferroviaire. 

Vu la pagaille créée, avec suppressions et retards importants, ces perturbations perdurent. La SNCB signale que certains trains, entre autres les IC Ostende-Eupen, suivent encore une déviation en matinée, avec un arrêt à Schaerbeek, Bockstael ou Bruxelles-Ouest, pour tenter de désengorger le trafic ferroviaire Bruxelles-Nord et Midi. Les voyageurs qui doivent descendre dans une gare différente de leur destination habituelle peuvent ensuite emprunter les transports en commun de la Stib.

traininsidetrain
Source : SIAMU
traininsidedegats
Source : SIAMU
traininsidedegats02
Source : SIAMU


Le parquet de Bruxelles investigue

Le parquet de Bruxelles s'intéresse à l'incendie qui a entrainé une véritable pagaille sur le réseau ferroviaire mardi matin, recherchant des indices et traces sur place. Le parquet ne peut cependant pas donner pour le moment d'indications précises sur l'origine de l'incendie ou d'éventuelles responsabilités, indique le porte-parole Denis Goeman.

Le parquet évoque un incendie remarqué vers 06h15, avec une épaisse fumée noire. La police et les pompiers s'étaient rapidement déplacés. Trois trains avaient dû être évacués, précise le porte-parole du parquet. 

Vos commentaires