En ce moment
 

Un distributeur automatique de billets EXPLOSÉ par des malfrats cette nuit à Seneffe: il s'agit de la 5ème attaque du genre

Un distributeur automatique de billets EXPLOSÉ par des malfrats cette nuit à Seneffe: il s'agit de la 5ème attaque du genre

Des gangsters ont fait exploser un distributeur automatique de billets cette nuit dans l'entité de Seneffe. Selon nos informations, les auteurs de ce vol manqué auraient fait exploser le distributeur de la banque ING, située avenue de la Motte Baraffe dans l'espoir d'en dégoter un butin, mais ils seraient finalement repartis bredouilles, selon une source. L'enquête est actuellement en cours selon notre journaliste dépêché sur place, Thibault Balthazar.

De l’extérieur du bâtiment, Il est impossible d’apercevoir les dégâts occasionnés. Seules les personnes autorisées par les enquêteurs ont le droit de pénétrer à l’intérieur de la banque. Pendant la nuit, les braqueurs ont introduit du gaz dans le distributeur de billet. 

Ce modus operandi s’est déjà produit plusieurs fois aux Pays-Bas, en Allemagne, et dans quatre banques Flamandes. Les braqueurs font exploser les distributeurs, et pillent l’argent qui se trouve à l’intérieur. Plusieurs centaines de milliers d’euros ont été volés dans le nord du pays ces dernières semaines en suivant cette méthodologie. C’est la première fois qu’un braquage similaire se produit en Wallonie.

Selon Bénédicte Poll, la bourgmestre de Seneffe, l'agence attaquée se trouve à la sortie du village, une situation facilitant les actes et la fuite des malfaiteurs. Le parquet de Charleroi ne communique pas sur d'éventuels suspects.

Toujours selon les informations en possession de la bourgmestre de Seneffe, des personnes se sont introduites dans le sas de l'agence bancaire et ont tenté de faire exploser les deux distributeurs de billets. Seul un appareil est sorti de son encastrement lors de l'explosion. Il y a des dégâts importants au niveau du sas, confirme pour sa part Vincent Fiasse, procureur du Roi de division de Charleroi. Il ne communique pas sur d'éventuels suspects ni sur l'analyse des caméras de surveillance ou les montants dérobés. Bénédicte Poll a obtenu pour sa part des informations selon lesquelles les malfrats seraient repartis bredouilles, confirmant nos informations.

Une "attaque" de ce genre n'est pas une première. En effet, sur le site HLN, plusieurs vols employant le même modus operandi auraient été signalés en Flandre depuis quelques jours. Celui de Seneffe serait la 5ème du genre. Des vols semblables ont été commis à Kinrooi et Buggenhout, Tielt.

Vos commentaires