En ce moment
 
 

Un élevage pointé du doigt après la mort du chien de Maud: "Ils tapaient sur les chiens et les laissaient dans la pénombre"

Un élevage pointé du doigt après la mort du chien de Maud:

Maud et son compagnon ont acheté un chien de race boxer il y a deux ans. Victime de crises d'épilepsie à répétition, le chien est mort il y a quelques mois. L'élevage d'où il venait est pointé du doigt.

Après la mort de son chien, Maud est retournée à l'élevage d'où provenait son animal. Elle a aussi reçu des témoignes d'anciens stagiaires. "Ils tapaient sur les chiens et les laissaient dans la pénombre. Ils gardaient aussi des couples ensemble 24h/24, 7 jours sur 7, afin qu'ils puissent se reproduire. Et dans la maternité, il y a des femelles qui ont une dizaine de chiots alors que quelques femelles avaient l'air d'être elles-mêmes encore des chiots", a confié Maud.

Un expert a analysé des images tournées dans l'élevage. "Ce sont des chiots qui sont enfermés. Probablement qu'ils ne sortent pas. Cela pose deux problèmes. Un problème d'ordre sanitaire, car ces chiots peuvent potentiellement tomber très vite malades. Et le deuxième problème est que ces chiots vont développer des réels problèmes de sociabilisation".

La suite de ce reportage est à découvrir ce lundi soir, après le RTLinfo 19h, dans le magazine Images à l'appui sur RTL-TVI.

Vos commentaires