En ce moment
 
 

Un grand-père suspecté d'avoir abusé de sa petite-fille et de sa voisine de 7 ans à Flémalle

Un grand-père suspecté d'avoir abusé de sa petite-fille et de sa voisine de 7 ans à Flémalle
© Belga
 
 

Le tribunal correctionnel de Liège a terminé vendredi l'examen du dossier d'un Flémallois âgé de 70 ans suspecté d'avoir commis des faits d'attentats à la pudeur sur deux fillettes. Le prévenu encourt une peine de 3 ans de prison mais il sollicité des mesures probatoires assorties à une éventuelle condamnation.

Les faits avaient été dévoilés le 14 décembre 2015 lorsqu'une dame avait confié la garde de sa fille âgée de 7 ans à son voisin. A son retour, elle avait reçu les confidences de sa fille qui avait précisé avoir fait l'objet d'attouchements de la part du prévenu lors d'une séance de sport.

L'alerte donnée à la police avait permis une intervention rapide et des examens génétiques réalisés sur des prélèvements opérés sur les parties intimes de la victime avaient révélé que l'ADN du prévenu s'y trouvait.

L'enquête avait aussi révélé d'autres faits commis par le prévenu sur sa petite-fille, abusée dans les mêmes circonstances. Le prévenu, déjà suspecté de faits de viols 20 ans plus tôt, avait nié les faits et avait prétendu que les fillettes mentaient.

Le parquet avait requis contre le prévenu une peine de 3 ans de prison. Selon un rapport réalisé par un psychiatre, le prévenu serait apte à respecter des conditions probatoires et présenterait un risque de récidive limité. Son avocat, Me Schreiber, a sollicité l'acquittement de son client ou, subsidiairement, une sanction assortie de conditions probatoires.

Le jugement sera prononcé en juillet.




 

Vos commentaires