En ce moment
 

Un homme avec deux identités parfaitement valables condamné pour un vol à l'aéroport de Bruxelles

Un homme avec deux identités parfaitement valables condamné pour un vol à l'aéroport de Bruxelles
Image d'illustration
 

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné mardi un homme de 39 ans à une peine de six mois de prison pour un vol à la tire commis à l'aéroport de Zaventem en 2015. Étrangement, le trentenaire dispose de deux cartes d'identité différentes, mais parfaitement valables.


Deux identités: comment?

Nicki F., ou V. selon son autre identité, est né en décembre 1977 d'un couple belgo-néerlandais. Son nom de naissance est V.. Il a d'abord reçu la nationalité belge, soit celle de son père. "Lorsque mes parents se sont séparés, ma mère, de nationalité néerlandaise, m'a emmené aux Pays-Bas", a expliqué le prévenu. "Là-bas, elle m'a forcé à adopter le nom de famille F. et sa nationalité".

Le père de Nicki n'ayant jamais signé les documents actant le divorce, le prévenu s'est retrouvé avec deux identités, toutes parfaitement légales. "Je me promène toujours avec mes deux documents d'identité parfaitement légaux, sous deux noms différents et avec deux nationalités", a raconté le condamné. "A chaque fois que je suis contrôlé, je dois sortir les deux documents et raconter toute mon histoire, en espérant que l'on me comprenne et que l'on me croie".


Il dit avoir trouvé des objets perdus... mais les caméras ont filmé tout autre chose

Sous ses deux identités, l'homme avait déjà été condamné avant ce jugement à neuf reprises pour des vols à la tire. "J'étais sans-abri à l'époque et je me promenais dans l'aéroport", a expliqué Nicki F. / V. "Je ne me souviens pas très bien de ces faits, mais je sais que j'ai régulièrement trouvé des objets perdus et que je les ai rendus", affirme-t-il. Les images des caméras de surveillance n'accréditent pas cette version des faits. Les objets en question n'étaient pas perdus, mais bien volés.

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos