Un journaliste de La Marseillaise porte plainte contre un maire pour "menaces de mort"

(Belga) Un journaliste de La Marseillaise a porté plainte contre le maire d'Allauch (Bouches-du-Rhône), Roland Povinelli, pour "menaces de mort" proférées au téléphone suite à plusieurs articles le mettant en cause, a-t-il indiqué à l'AFP mardi.

La plainte "est en cours d'examen" au parquet, a précisé le procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux. Dans cette plainte, consultée par l'AFP, le journaliste Sylvain Fournier raconte avoir été insulté et menacé au téléphone par le maire et ancien sénateur socialiste des Bouches-du-Rhône en ces termes: "Je vais te crever moi (...) tu dois être un sacré pédé (...) Attention à pas m'emmerder moi ! Je suis pas n'importe qui, tu devrais te renseigner, renseigne-toi mon petit si tu veux vivre vieux ! ". Le journaliste a expliqué avoir enregistré la conversation lorsqu'il a commencé à être menacé, et avoir remis une copie de l'enregistrement le 20 mars aux policiers. "Ce n'est pas la première fois qu'il y a des pressions" de la part de M. Povinelli, "mais c'est la première fois que c'est fait aussi ouvertement", a expliqué Sylvain Fournier à l'AFP. Le journaliste avait notamment publié ces dernières semaines des enregistrements relatant une tentative "d'acheter contre un emploi à la mairie et un appartement, un candidat de la liste locale du FN en 2014", et une enquête sur une affaire d'urbanisme et la destruction d'une bâtisse du XIXe siècle. M. Povinelli, maire sans interruption depuis 1975, avait été mis en examen en 2015 pour détournement de fonds publics notamment pour des soupçons d'emploi fictif accordé à sa belle fille. Les menaces ont été condamnées par La Marseillaise, la CGT du journal ainsi que le club de la presse de Marseille, qui réunit les journalistes locaux. (Belga)

Vos commentaires