En ce moment
 
 

Un octogénaire arrêté le sexe à l'air à Braine l'Alleud: il disait ne jamais avoir eu affaire à la justice mais...

Un octogénaire arrêté le sexe à l'air à Braine l'Alleud: il disait ne jamais avoir eu affaire à la justice mais...

Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a condamné vendredi Hamid Z., un habitant de Bruxelles né en 1935, à une peine de probation autonome de 15 mois dont la condition principale est de se prêter à un suivi thérapeutique régulier auprès du médecin de son choix. A deux reprises, en 2016 et 2017, l'homme a été interpellé dans les rues de Braine-l'Alleud après que des témoins ont dénoncé des faits d'exhibitionnisme. Il niait à l'audience, affirmant pour prouver sa bonne foi n'avoir jamais eu d'ennui avec la justice. Mais ce n'était pas tout à fait la vérité...

Alors que l'octogénaire avait reconnu une partie des faits devant les policiers, il est revenu sur ces déclarations lors de son passage devant le tribunal correctionnel. Et il a expliqué que durant sa longue vie, il n'avait jamais eu le moindre ennui avec la justice. Le ministère public avait alors rétorqué qu'en 1974, Hamid Z. avait été condamné à 18 mois de prison avec sursis pour plusieurs faits d'attentat à la pudeur et d'outrage public aux moeurs.

Le 14 juillet 2016, suite à l'appel de passants, les policiers l'avaient interpellé le sexe à l'air, à proximité de la gare de Braine-l'Alleud. Et le 30 mars 2017, toujours à Braine-l'Alleud, c'est à la sortie d'un magasin que l'homme s'était masturbé devant une adolescente de 11 ans, dont la maman a déposé plainte.

Devant le tribunal correctionnel, l'avocat de la défense n'avait pas relayé les dénégations de son client, indiquant plutôt que celui-ci éprouvait des difficultés à reconnaitre les faits et que consulter un psychologue permettrait une prise de conscience. Il avait également demandé que la justice prenne en compte le grand âge du prévenu.

Vos commentaires