En ce moment
 

Un rassemblement contre les violences conjugales devant le palais de justice de Namur

(Belga) A l'initiative de l'asbl Succès, une centaine de personnes se sont rassemblées samedi après-midi devant le palais de justice de Namur. En réponse à l'appel de la comédienne, Muriel Robin, elles ont souhaité dénoncer les violences conjugales.

"Je suis digne de respect. Et toi ? ", "Pour nos mamans, stop au bain de sang" ou "Accepte-moi comme je suis", voilà ce qu'on pouvait lire sur les calicots brandis par celles et ceux présents. "Nous voulions aller au rassemblement initié par Mme Robin à Paris, mais c'était compliqué", a expliqué Betty Batoul, ancienne victime et fondatrice de l'asbl Succès. "Alors, nous avons décidé d'organiser ce rassemblement ici." "Nous voulons non seulement dénoncer les violences conjugales faites envers tous mais aussi rendre hommage aux 29 femmes battues qui ont été tuées cette année", a-t-elle ajouté. "Le lieu est symbolique. Nous voulons montrer que nous nous battrons pour que justice soit faite." Après plusieurs témoignages et une minute de silence, des ballons floqués des noms des 29 victimes ont été lâchés vers le ciel dans un climat pesant. Plusieurs politiques étaient par ailleurs sur place, comme Eliane Tillieux, la tête de liste du PS à Namur, ou Thierry Warmoes, son homologue au PTB. C'est suite à son rôle dans "Jacqueline Sauvage; c'était lui ou moi", qui retrace l'histoire d'une femme violentée qui a fini par tuer son mari, que Muriel Robin a décidé d'appeler à la mobilisation. (Belga)

Vos commentaires