En ce moment
 

Un Sérésien a violé sa fille quand elle avait 9 ans: 4 ans de prison avec sursis

Un Sérésien a violé sa fille quand elle avait 9 ans: 4 ans de prison avec sursis

Un Sérésien, âgé de 51 ans, a été condamné vendredi par le tribunal correctionnel de Huy à une peine de 48 mois de prison avec sursis pour les trois quarts pour avoir violé sa fille. Cet homme a également été condamné à une peine supplémentaire de six mois de prison avec sursis pour des faits de détention d'images pédopornographiques.


Des faits dénoncés 12 ans plus tard

Les principaux faits reprochés au prévenu s'étaient déroulés durant l'été 2001 alors qu'il vivait dans une habitation située à Clavier (Modave). Ils n'avaient été dénoncés que 12 ans plus tard par la jeune fille, qui n'était âgée que de neuf ans lorsqu'ils s'étaient déroulés. Cette jeune femme n'était pas en conflit avec son père mais elle vivait un mal-être et avait besoin de se confier sur ce qu'elle avait vécu plusieurs années auparavant.

La victime avait déposé plainte en 2013 à la police de Seraing et rapporté qu'elle avait été victime des agissements de son père alors qu'elle se trouvait chez lui durant l'été 2001 avec son petit frère. Elle avait évoqué de nombreuses scènes de viols et d'attentats à la pudeur commis par son papa dans différentes pièces de la maison et notamment dans son lit.


Aussi poursuivi pour détention de contenus pédopornographiques

Le prévenu était aussi poursuivi pour avoir détenu entre 2009 et 2014 une trentaine de vidéos à caractère pédopornographique. Ce matériel mettant en scène des enfants âgés de 10 à 12 ans avait été découvert lors d'une visite domiciliaire.


Le père ne se prononce pas vraiment sur ses actes

Le prévenu n'avait pas réellement contesté la matérialité des faits mais il se réfugiait derrière une amnésie ou un contexte de dépression nerveuse pour éviter de les expliquer. Le tribunal a souligné la gravité des faits commis par le prévenu à une époque où il était censé avoir une attitude protectrice envers sa fille. Le prévenu a été condamné à 48 mois de prison avec sursis pour les trois quarts pour les faits de viols et à six mois de prison avec sursis pour les faits de détention d'images pédopornographiques.

Vos commentaires