En ce moment
 

Un survivant d'une attaque des Tueurs du Brabant adapte son livre en film

(Belga) David Van de Steen, un survivant d'une attaque des Tueurs du Brabant qui a adapté son livre sur les faits en film "Niet Schieten" avec le réalisateur Stijn Coninx, espère que la sortie du long métrage permettra de mettre au jour de nouvelles informations sur la bande de criminels. "J'essaie de conscientiser les gens. Est-il possible de résoudre le mystère? Je ne le sais pas, mais je l'espère", explique-t-il. Le réalisateur qualifie le film d'"appel à l'aide des victimes".

L'homme a perdu sa soeur et ses parents lors d'une fusillade menée par la bande des Tueurs du Brabant le 9 novembre 1985 dans un magasin Delhaize à Alost (Flandre orientale). "En tant que victime, vous êtes impuissant face au mur de la justice. C'était le cas avec moi, et le film a reflété cette situation. Le livre était la première étape et le film la deuxième. L'intention était de montrer de quelle façon les choses se passent en Belgique lorsque vous devenez une victime. Entre-temps, nous avons connu dix ministres de la Justice, des centaines d'enquêteurs. Personne ne peut nous donner une réponse. Ce n'est pas juste. J'essaie de conscientiser les gens. Peut-être que quelqu'un regardera le film et sait quelque chose. Il y a certainement des gens qui en savent plus", indique M. Van de Steen. La question de savoir si Christiaan Bonkoffsky était l'un des géants fait l'objet d'une enquête judiciaire depuis février dernier. Selon son frère, l'ancien policier Bonkoffsky avait déclaré sur son lit de mort en 2015 qu'il faisait partie des Tueurs du Brabant. "Cette histoire dure depuis beaucoup trop longtemps", selon M. Van de Steen. "J'ai transmis l'information aux enquêteurs de Charleroi. Mais lors du tournage, les enquêteurs ont partagé sa photo dans les cafés d'Alost et l'information a été reprise par un journaliste et tout a capoté. Le groupe a senti que nous avions mis le doigt sur quelque chose qui s'est passé il y a 30 ans. Tout le dossier est devenu un peu mystérieux, mais avec la piste de Bonkoffsky, une génération entière en sait un peu plus sur les Tueurs du Brabant." Pour le réalisateur, qui a rencontré pour la première fois David Van de Steen en 2010, "le film ne prétend pas résoudre l'affaire ni dire qui était à son origine, mais de partager la colère et l'indignation avec le public". Le film "Niet Schieten" a été projeté en avant-première à Anvers mercredi dernier, puis à Alost jeudi en présence d'une partie du casting. Le film sortira le 10 octobre prochain dans les salles. (Belga)

Vos commentaires