En ce moment
 

A Affligem, une femme est soupçonnée d'avoir immolé par le feu son compagnon: "Mon voisin hurlait de douleur"

Une femme a été interpellée dimanche soir à Affligem, dans le Brabant flamand, après que son compagnon eut été grièvement brûlé, a indiqué lundi le parquet de Hal-Vilvorde, confirmant une information de plusieurs médias.

Des riverains ont vu dimanche soir, à Affligem, un homme en feu errant dans la rue. Ils ont réussi à éteindre les flammes et ont averti les services de secours. 

Un riverain a été témoin de ce dramatique accident. "J'étais à la maison quand j'ai entendu des cris. Je sors de la maison et je vois un attroupement de personnes devant la porte du voisin. Je me suis demandé ce qui se passait. J'ai vu une femme qui demandait s'il y avait un tuyau d'arrosage, je me suis dit qu'il y avait le feu", explique-t-il au micro de Simon François et de Catherine Vanzeveren pour RTL Info. 

Très rapidement, l'homme comprend que le flammes émanent d'une habitation voisine. Il se rend donc instantanément chez ce couple de voisins qu'il connais bien. "Je vois la cuisine en feu et mon voisin était par terre, à plat ventre. La façon dont il était brûlé, ça m'a choqué. J'ai pu éteindre le feu", indique-t-il.


L'homme a succombé à ses blessures

Lorsqu'il demande à la femme de la victime ce qu'il s'est passé, elle lui répond que de l'huile de friture est à l'origine de ce qu'elle qualifie "d'accident". 

"Mon voisin continuait à hurler de douleur. J'ai vu leur fille qui pleurait, elle disait 'Papa, nous avons besoin de toi'", indique le riverain. 

L'homme, un quinquagénaire d'origine congolaise, était grièvement blessé et a été emmené à l'hôpital où il a succombé à ses blessures. La police est intervenue dimanche soir et a interpellé sa femme. 

"La femme doit encore être entendue", a précisé le parquet. Ce dernier descendra plus tard dans la journée sur place, avec un expert en incendie et le laboratoire judiciaire. Une autopsie sera également réalisée.

Vos commentaires