En ce moment
 
 

Vaste affaire d'escroquerie dans le milieu des gens du voyage: deux nouveaux policiers inculpés

La police est au cœur d'une vaste affaire d'escroquerie dans le milieu des gens du voyage. Deux nouveaux policiers ont été inculpés. L'un d'entre eux travaillait à la police judiciaire fédérale et l'autre à la police locale de Bruxelles-Midi.

Ils auraient joué un rôle dans le dossier d’escroquerie visant une organisation criminelle dans le milieu des gens du voyage. Ce mardi, un policier de la police judiciaire fédérale ainsi qu'un agent de la police locale de Bruxelles-Midi ont été inculpés.

Vendredi dernier, deux policiers issus de la police locale de Roux avaient déjà été placés sous mandat d’arrêt pour corruption et violation de secret professionnel. Ils ont été libérés mais restent inculpés.

La semaine dernière, c’est l’une des plus importantes opérations policières de ces vingt dernières années qui a été menée par 1.200 policiers dans tout le pays. Ils ont réalisé plus de 200 perquisitions, principalement dans la communauté gitane. La cible des enquêteurs est une organisation criminelle responsable d’escroquerie dans le cadre de la vente de véhicules sur internet.

Plus de 620 faits ont été identifiés et le préjudice dépasse 6.500.000 euros.


Des centaines de victimes en Belgique

Le modus operandi était toujours le même. Les acheteurs répondaient à l’annonce d’un particulier souhaitant vendre son véhicule, sauf que c’est la preuve d’un faux virement qui était montrée au vendeur sur une tablette ou un smartphone. Rapidement, les voitures étaient alors envoyées vers l’étranger.

Au total, 52 personnes ont été privées de liberté dans le cade de ce dossier. Le juge d’instruction en a placé une vingtaine sous mandat d’arrêt.

Cette arnaque a fait des centaines de victimes en Belgique.

Vos commentaires