En ce moment
 

Venezuela: huit personnes condamnées pour tentative de coup d'Etat

(Belga) Cinq militaires et trois civils ont été condamnés mercredi au Venezuela à des peines de trois à six ans de prison pour avoir participé à un plan pour commettre un coup d'Etat, dénoncé en 2015 par le président Nicolas Maduro, a annoncé une ONG.

"Le procès pour le supposé 'Coup d'Etat bleu' s'est terminé. (Les accusés) ont été condamnés après avoir admis les faits", a indiqué sur Twitter Gonzalo Himiob, un des responsables de l'ONG de défense des droits de l'homme Foro Penal, qui a publié la liste des personnes condamnées dans ce procès devant un tribunal militaire. Le président socialiste avait dénoncé en février un "plan pour commettre un coup d'Etat", soutenu selon lui par l'opposition et le gouvernement des Etats-Unis. Il l'avait lui-même appelé "Coup d'Etat bleu", en allusion à la couleur des uniformes de l'armée de l'air au Venezuela, et assuré que le groupe derrière ce projet avait été "démantelé". Selon M. Maduro, le plan déjoué était de bombarder, avec des avions, le palais présidentiel de Miraflores, d'autres bâtiments du gouvernement et le siège de la télévision Telesur à Caracas. Le département d'Etat américain avait alors qualifié de "ridicules" ces accusations. Nicolas Maduro et d'autres hauts responsables du gouvernement vénézuélien avaient affirmé que Julio Borges, ex-président du Parlement - l'unique institution du pays contrôlée par l'opposition -, était lié à ce plan, mais il n'a jamais été accusé ni poursuivi devant la justice. Les huit accusés avaient été condamnés à 10 ans de prison en 2017 mais le procès avait ensuite été annulé, sans aucune explication. Foro Penal, qui a qualifié les cinq militaires et trois civils à nouveaux condamnés mercredi de "prisonniers politiques", estime que 280 opposants à Maduro sont actuellement derrière les barreaux. (Belga)

Vos commentaires