En ce moment
 
 

Vol au parquet de Bruxelles par un jihadiste revenu de Syrie: "Si le vol est ciblé, on se pose beaucoup de questions"

  • Philippe, le frère d''une des victimes du 22 mars, s''exprime: "C''est très difficile émotionnelment"

  • Un disque dur a été volé au parquet de Bruxelles: il contenait les rapports d''autopsie des victimes du 22 mars

 

L'homme qui a volé les rapports d'autopsie des victimes des attentats du 22 mars, la semaine dernière au parquet de Bruxelles, a été combattant en Syrie, ressort-il de la feuille d'audience de la chambre du conseil de Bruxelles. L'information a été confirmée mercredi à par le parquet de Bruxelles.

Philippe Vansteenkiste, est le frère de Fabienne, l’une des victimes des attentats à l’aéroport de Zaventem le 22 mars. Il est également président de l’association V-Europe, une asbl qui regroupe les familles des victimes des attentats du 22 mars.  Il s’exprimait au micro d’Arnaud Gabriel pour RTLinfo: "C’était vraiment difficile. Quand l’information est sortie dans la presse, nous avons ensuite été contactés vers 18h30. C’était l’incompréhension. C’est difficile à gérer. C’était la panique. La personne qui a commis le vol était en Syrie. Ça pose beaucoup de questions. On espère encore que ce n’est pas un vol ciblé."

"Il y a une crainte, mais ne paniquons pas. Je vais me mettre en contact avec le parquet fédéral pour savoir ce qui se passe exactement. Si le vol est ciblé, on se pose beaucoup de questions. Que veut-on saboter ? Le procès ? Ça peut aller très loin. Cela peut avoir des conséquences graves."

"La première crainte des familles est que les informations puissent sortir en public. Ce serait très difficile à vivre. Ce sont des informations très intimes. Nous voulons garder cela pour nous. Nous avons eu des proches des victimes qui nous ont téléphonés jusque minuit. Ils sont vraiment choqués. Une personne m’a dit ressentir cet événement comme une profanation. Je peux lui donner raison. C’est très difficile émotionnellement."

Pour rappel, le disque dur contenant les rapports d'autopsie des victimes des attentats terroristes du 22 mars 2016 a été dérobé la semaine dernière dans le bâtiment du parquet de Bruxelles (Portalis). Le voleur a forcé le bureau d'un médecin légiste au rez-de-chaussée et s'est emparé de plusieurs éléments, dont le disque dur, qui contient des informations sur diverses enquêtes médicales et des rapports d'autopsies de différentes affaires judiciaires en cours.

Vos commentaires