Le suspect du meurtre du policier à Spa, vraisemblablement "sous l'influence d'alcool et de drogues": cela conditionnera-t-il sa peine?

A savoir


Yvo Theunissen, un Néerllandais de 36 ans, a été inculpé du meurtre du policier Amaury Delrez ainsi que de tentative de meurtre sur son collègue à Spa dans la nuit de samedi à dimanche, a indiqué mardi le parquet de Verviers. L'homme déclare ne se souvenir de rien.

Yvo Theunissen s'est rendu avec son frère et un ami à Spa pour le Grand Prix de formule 1, afin de voir en action le coureur néerlandais Max Verstappen. Des connaissances le décrivent comme un homme de 36 ans avec beaucoup de problèmes. Il habite une caravane dans le jardin de ses parents, à Schinnen, une commune néerlandaise située près de la frontière belge. Plusieurs sources affirment qu'il a été impliqué dans des affaires de violence et de drogue, mais n'est pas un criminel.

"Il a été privé de liberté dimanche matin à 9h et a été déféré devant le juge d'instruction qui, hier soir (lundi), l'a placé sous mandat d'arrêt du chef de meurtre et tentative de meurtre. Meurtre à l'encontre de monsieur Amaury Delrez, et tentative de meurtre à l'encontre de son collègue", précise Nadège Vancrayebeck, substitute du procureur du Roi de Verviers.


"Il s'est réfugié derrière son droit au silence"

Aux enquêteurs chargés de l’entendre, l'inculpé a déclaré souffrir d’un trou noir entre le moment où il quitte le café le Havana et le moment où il trouve refuge dans un gîte sur les hauteurs de Spa. Devant la juge d’instruction, il a invoqué son droit au silence. "Il a été entendu à plusieurs reprises. Aux services de police, il a prétendu souffrir d'un trou noir. Il sait qu'il était dans un café avant les faits, puis se souvient avoir été dans un gîte où il a trouvé refuge lors de sa fuite. Et devant le juge d'instruction, il s'est réfugié derrière son droit au silence. On pense par contre, d'après les premiers éléments de l'enquête, qu'il était sous l'influence d'alcool, de drogues et de médicaments au moment des faits. Des analyses toxicologiques sont en cours pour le confirmer", ajoute Nadège Vancrayebeck.

La substitute a directement précisé que cela n'aurait aucune incidence sur la peine qu'il encourt. "Le fait de consommer de l'alcool ou de la drogue n'entraîne pas une irresponsabilité quelconque. Ce n'est pas une cause d'excuse ou quoi que ce soit".


Double mandat d'arrêt afin que soient extradés les deux autres suspects

Deux mandats d’arrêt européens ont été transmis ce jour par la juge d’instruction aux autorités néerlandaises afin que soient extradés les deux suspects interceptés aux Pays-Bas et dont on sait qu’ils étaient présents au moment des faits. "Le juge d'instruction a décerné un double mandat d'arrêt européen à l'encontre des deux personnes qui accompagnaient monsieur Theunissen. Il s'agit de son frère et d'un ami. L'exécution de ce mandat d'arrêt peut prendre plusieurs jours voire plusieurs semaines. Cela va dépendre un peu de comment se passe la procédure en Hollande. Des devoirs vont avoir lieu afin de déterminer leur degré d'implication dans les faits", conclut Nadège Vancrayebeck.

De source proche du dossier, on a appris que l'auteur des faits avait tiré une fois sur Amaury Delrez et quatre fois en direction du second collègue, qui avait riposté, à une seule reprise, blessant l'auteur des coups de feu. Il passera vendredi devant la chambre du conseil.

Vos commentaires