En ce moment
 

Zuhal Demir plaide pour une période de trois mois à l'abri des créanciers

(Belga) La secrétaire d'État à la Lutte contre la pauvreté, Zuhal Demir (N-VA), souhaite que les personnes avec des problèmes financiers bénéficient d'un sursis de trois mois durant lequel elles peuvent réfléchir à une solution avec le CPAS, écrit Het Belang van Limburg vendredi. Cette mesure fait partie de son plan pour protéger les consommateurs des créanciers.

Dans sa proposition, Mme Demir souhaite que les huissiers de justice aident les personnes endettées. "Un huissier doit accompagner, au lieu de confisquer les biens immédiatement." La secrétaire d'Etat plaide pour un système basé sur l'échange d'informations. "Si un huissier constate qu'une personne endettée ne peut rembourser, il doit rapidement appuyer sur le bouton pause et ces personnes ont droit à trois mois pour chercher une solution avec le CPAS. Un plan de paiement peut ainsi être établi, satisfaisant à la fois le débiteur et le créancier." Le ministre de l'Emploi Kris Peeters (CD&V) et le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) sont également impliqués dans le plan. (Belga)

Vos commentaires