En ce moment
 
 

"Libération de l'âme et du corps pour Philippe" quand il a rencontré Mathilde: pourquoi nos souverains se touchent-ils?

Nous célébrons ce mercredi les 20 ans de mariage du Roi Philippe et de la Reine Mathilde. L'occasion d'évoquer, avec un journaliste ayant un regard sur le couple depuis de nombreuses années, la transformation qui a eu lieu dans le chef de notre souverain.

Philippe a besoin du regard de Mathilde, elle le touche régulièrement, pourquoi ?

"C'est le couronnement de l'amour, c'est la complicité", commente Marc Deriez, rédacteur en chef de Paris Match Belgique. "Il y a entre eux quelque chose qui a grandi pendant 20 ans. On se souvient de la présentation de Mathilde, du style un peu engoncé du Roi, qu'il traîne depuis longtemps, depuis l'époque de Baudouin". Le mariage avec la Reine est donc "la libération de l'âme et du corps: Philippe, petit-à-petit, a dû apprendre à évoluer en tant qu'homme, et dans sa fonction".

Aujourd'hui, "quand il regarde la Reine, c'est comme une étincelle qu'il voit qui lui permet de se sentir bien: la complicité, c'est de l'or".

Cette complicité marque un tournant ?

"Le Roi et la Reine auraient pu rester dans leur tour d'ivoire, comme ce fut le cas au siècle passé. Aujourd'hui, et lors de la cérémonie des 18 ans d'Elisabeth, c'était davantage qu'un Roi, une Reine et une princesse, c'était une famille, et on l'a vu dans les discours".

Donc, "lorsqu'ils se touchent et se prennent la main, c'est un peu ce que nous on ferait si on avait été à leur place". Parce que "tout père est ému par la prestation de sa fille".   

Et ça ne se calcule pas ?

"Justement, non, et c'est pour ça que c'est exceptionnel, c'est pour ça que c'est le couronnement de l'amour".

Vos commentaires