En ce moment
 
 

"Jusqu'ici, elle n'a fait aucun faux pas": pour ses 20 ans, la princesse Elisabeth a tout de l'élève modèle

 
 

Notre future reine, la princesse Elisabeth va fêter ses 20 ans ce lundi. La jeune femme a entamé cette année des études à la prestigieuse université d'Oxford. Mais elle se prépare depuis toujours à accéder à son destin de souveraine. Quels sont ses atouts?

À Oxford, où elle étudie depuis presqu'un mois, Elisabeth a tout de l'élève modèle. Dans tout son parcours de princesse héritière, jamais un dérapage. Jamais le moindre signe de rébellion contre ce lourd destin qui est le sien. "Jusqu'ici, elle n'a fait aucun faux pas. Elle est à l'université. J'espère qu'elle pourra en faire quelques uns", confie Joëlle Vanden Houden, auteure de "Princesses de Belgique".

"On ne lui connaît pas de soirée arrosée comme cela a pu être le cas par exemple pour le prince Harry en Angleterre ou même pour le prince William. Elle a l'air de traverser son adolescence et son début d'âge adulte en toute tranquilité", explique Sophie Lagesse, journaliste spécialiste de la monarchie à Soir Mag. 

Elisabeth est presque aussi à l'aise en anglais qu'en français et en néerlandais. Depuis toute petite, ses parents ont tenu à ce qu'elle soit au moins bilingue. Le français à la maison et le néerlandais avec sa nounou puis à l'école. Sa maîtrise de la langue de Vondel est l'un de ses plus grands atouts. "Je crois que c'était très important de montrer une future Reine, une duchesse de Brabant, une princesse héritière qui parle aussi bien le néerlandais que le français", explique Pierre Nizet, journaliste spécialiste de la monarchie chez Sudpresse. 

Elle a des formations non stop

"Pour les Néerlandophones, elle est populaire. C'est quelqu'un de chez nous. Les phrases qu'elle fait ne sont pas des phrases traduites du français. C'est un néerlandais tout à fait normal", assure Joëlle Vanden Houden.

Alors que certaines princesses héritières s'accordent une pause dans leur formation, Elisabeth enchaîne les études à un rythme effréné. Un baccalauréat au Pays de Galles, une année militaire et maintenant l'université. "Elle a des formations non stop. Même quand elle est à Bruxelles, on sait qu'elle fait du bénévolat, qu'elle se rend dans des associations ou institutions. On a l'impression qu'elle a déjà un agenda presque de reine", éclaire Sophie Lagesse.

Si la Princesse semble si sereine à l'aube de ses 20 ans, c'est parce qu'elle a pu compter sur la bienveillance constante de ses parents. Elisabeth reviendra régulièrement en Belgique pour des événements officiels mais aussi pour mener ses premières activités en solo. 


 




 

Vos commentaires