En ce moment
 
 

Deuxième jour de visite au Congo: le Roi remet un masque rare au Musée National de Kinshasa

 
 

Le roi Philippe a solennellement remis un masque rare kakuungu de l'ethnie Suku au Musée National de Kinshasa, mercredi matin. L'objet d'une taille de 130 cm a été prêté, pour une longue durée, par le Musée de l'Afrique de Tervuren.


Ce masque géant, acheté il y a 70 ans par un chercheur du Musée de Tervuren, était utilisé pendant des rites d'initiation par les Suku pour protéger les jeunes contre toute menace. La pièce restera définitivement propriété du Musée kinois dès que la Belgique aura adapté ses dispositions légales sur la propriété inaliénable.

Belgaimage-36113458

C'est-à-dire qu'il soit rendu possible pour l'État de céder la propriété juridique d'objets qui se trouvent affectés à son domaine public. Le projet de loi en ce sens, adopté en commission de la Chambre la semaine passée, sera à l'ordre du jour d'une séance plénière du Parlement, dans la foulée de la visite officielle du Roi en RDC. Le projet de traité de coopération scientifique et culturelle entre les deux pays sera ensuite soumis aux autorités congolaises par les Affaires Étrangères. "La Belgique a adopté une approche globale quant à la restitution à grande échelle de biens acquis sous la période de la colonisation, une démarche unique au monde", s'est félicité le Premier ministre Alexander De Croo.

Belgaimage-36113652

Pour le secrétaire d'État à la Politique scientifique Thomas Dermine, la remise du masque kakuungu témoigne de la volonté de la Belgique de contribuer à la reconstitution et à la valorisation du patrimoine culturel congolais. Lors de la cérémonie de remise du masque, le roi Philippe a insisté sur le fait que ce geste constituait le "début d'une collaboration culturelle renforcée" entre les deux pays. Reste à voir comment la RDC pourra accueillir tous les biens restitués. Le Musée National, inauguré en 2019 après avoir été bâti avec le soutien de la coopération sud-coréenne, n'offre pas la place suffisante pour accueillir l'ensemble de la collection envisagée.


 

Vos commentaires