En ce moment
 

Dossier Royal: les 5 moments que l'on préfère du règne du roi Philippe

Dossier Royal: les 5 moments que l'on préfère du règne du roi Philippe

Cette semaine, notre Chroniqueur royal RTL, Patrick Weber établit un bilan des 5 meilleurs moments du règne du roi Philippe après 5 ans passés sur le trône.

Du 21 juillet 2013 à ce jour, le roi Philippe a siégé sur le trône du royaume de Belgique en imposant sa personnalité, sa simplicité et une grande humanité. Retour sur les moments marquants de ce règne. 

21 juillet 2013 : Philippe monte sur le trône

Un sans-faute le premier jour.

Les oiseaux de mauvais augure avaient prédit la succession la plus difficile de l’histoire de la monarchie belge. Et pourtant cette journée du 21 juillet 2013 a été une réussite totale. Du discours parfaitement prononcé devant les chambres en tenant compte des évolutions institutionnelles du pays à la fête au parc, en passant par le défilé militaire, les apparitions au balcon et le feu d’artifice, Philippe a réussi sa première journée de règne. D’ailleurs, le septième roi des Belges en garde un excellent souvenir cinq ans plus tard.

Reporters_13904029


Décembre 2013 : Philippe rencontre les éboueurs

Philippe aime surprendre.

Le roi est un homme est très organisé qui aime posséder la maîtrise totale de son agenda. Il n’est pas très amateur de surprises inattendues mais si c’est lui qui choisit les surprises, il ne se prive pas d’en faire. C’est notamment le cas quand il décide de partir à la rencontre des éboueurs à Bruxelles ou de participer à la rupture du jeûne dans une famille musulmane à Gand. Les événements ne font pas l’objet d’une communication préalable afin de ne pas gâcher le côté spontané des choses. Mais leur impact médiatique n’en est que plus fort.


Septembre : Philippe fait la rentrée des classes

Un papa comme tous les papas ?

C’est en tout cas l’image que veut donner Philippe. Il fait comme de nombreux papas du royaume, au mois de septembre, en accompagnant ses enfants à l’école. Il est là pour les encourager, leur souhaiter bon courage ou sécher les larmes du prince Emmanuel qui a un gros chagrin au moment de commencer sa nouvelle année scolaire. Et à ceux qui croient que ces séances médiatisées ne sont que de la communication, il faut savoir que Philippe a toujours été là quand les enfants avaient besoin de lui… et pas toujours devant les caméras ! En Belgique, on a rarement vu un souverain qui joue pleinement son rôle de papa.


Juillet 2017 : Philippe fait du kitesurf

Pour ceux qui en douteraient, le roi des Belges est très sportif !

Philippe tente aussi de nouvelles expériences, sans craindre les émotions fortes. C’est le cas de séances de kitesurf (très branché et diffusées sur le net) mais aussi de certains sports mécaniques qui permettent à ce passionné de philosophie de prendre de la hauteur. Philippe n’a jamais oublié sa formation militaire de pilote de chasse. Il ne manque pas une occasion de passer aux commandes d’un hélicoptère, dès que l’opportunité lui en est donnée. Le pilotage est une pratique qui impose un maximum de self-control, une qualité essentielle aux yeux de notre souverain. Mais son plus grand plaisir reste peut-être la course d’endurance, tout un symbole quand on est roi des Belges !


Octobre 2016 : Philippe visite le Japon

Le futur empereur est son grand ami.

Lors de sa visite d’état au Japon, Philippe s’était offert une séance de jogging matinale avec le prince héritier Naruhito dont il est très proche. Philippe aime le Japon et prolonge la tradition d’amitié entre les deux pays qui remonte au règne du roi Albert Ier et fut encouragée par le roi Baudouin. D’une manière générale, ce grand sportif qu’est le roi Philippe aime la diplomatie du jogging, comme en témoignent aussi ses foulées princières avec le prince Frederik de Danemark.

Reporters_22575977

Vos commentaires