En ce moment
 
 

Grand Baromètre: une majorité de Belges pense qu’Albert II doit reconnaître Delphine Boël

Suite du Grand Baromètre RTL Ipsos Le Soir, nous vous avons posé cette question : Si Delphine Boël est la fille cachée du roi Albert II, doit-il la reconnaitre ? Oui pour 71% des sondés. Les trois-quarts des flamands sont pour mais seulement 6 francophones sur 10.

Les marges d’erreur sont de 3,1% en Wallonie et en Flandre, 4,3% à Bruxelles. L’enquête a été menée du 27 novembre au 4 décembre 2018 auprès d’un échantillon de 2532 personnes, représentatif de la population.

Sur le plan judiciaire, la cour d’appel de Bruxelles a ordonné fin octobre à l'ex-roi Albert II, 84 ans, de se soumettre d'ici février à un test génétique, offrant une victoire à Delphine Boël dans son long combat judiciaire pour faire reconnaître qu'il est son père biologique.

Delphine Boël, artiste plasticienne belge de 50 ans, affirme être née de la longue liaison qu'a eue dans les années 60 et 70 sa mère, Sibylle de Sélys Longchamps, avec Albert, alors prince héritier, marié depuis 1959 avec Paola Ruffo di Calabria.

L'ancien souverain, qui a régné de 1993 à 2013 et est le père du roi des Belges actuel, Philippe, a toujours nié cette filiation avec Mme Boël.

Cette dernière avait introduit en 2013 une procédure de reconnaissance de paternité devant le tribunal de première instance de Bruxelles, ce qui a donné lieu à un feuilleton judiciaire à rebondissements.

Vos commentaires