En ce moment
 
 

Les coulisses de la vidéo du Roi en entraîneur des Diables Rouges: "Il est un vrai fan de football"

 
 

Le Roi Philippe a créé la surprise ce mardi en devenant le temps d'un clip vidéo posté sur les réseaux sociaux "entraîneur fédéral" des Diables Rouges... Une manière de marquer le début de la coupe du monde de football au Qatar et la fête du Roi qui avait lieu ce 15 novembre. Selon Amélie Schildt, notre journaliste spécialisée dans les têtes couronnées, le roi Philippe, en participant à ce tournage qui nous le fait découvrir sous un autre jour, a tenu à d'abord se faire plaisir...

"Une première pour le roi Philippe"

Elle développe les prouesses royales d'acteur du Souverain, jusque-là méconnues du grand public: "C’est la première fois que le Roi participe à un véritable sketch, avec autant d’autodérision.. Il s’est déjà prêté à des rencontres informelles pour les médias, mais là, il se plie à un vrai scénario, c’est un jeu d’acteur, qui rappelle forcément les petits sketchs auxquels Elizabeth II, la reine d’Angleterre, aimait participer. Par exemple, avec l’ours Paddington lors des festivités de son dernier jubilé".

Et de préciser: "Si le roi Philippe se prête au jeu, parce que c’est un vrai fan de foot, et il avait envie d’encourager les Diables rouges."

Un tournage réalisé juste avant le départ des Diables 

Le tournage a eu lieu au sein du palais royal la semaine dernière et les dernières séquences ont été tournées à Tubize juste avant que les Diables n'embarquent dans leur avion direction Qatar. "Il a fallu réaménager le bureau du Roi. C'est son vrai bureau au Palais que l'on peut voir sur la vidéo. Il a été redécoré avec une foule d’objets de supporters de foot…"

Et Amélie Schildt de nous dévoiler un petit "secret". Si vous rencontrez le roi, ne vérifiez pas ses bras pour y voir son tatouage de supporter. "Ce n’est pas son bras, il a fait appel à un figurant… Mais juste pour l’avant-bras…"

Pour le reste, le Roi s’est vraiment amusé à jouer les entraîneurs.


 

Vos commentaires