En ce moment
 
 

Ambiance matinale inhabituelle au marché de Visé: "Les gens vont chercher le frais"

C'est à une heure très matinale que de des badauds se sont rendus sur le marché de Visé, avant que la chaleur ne les accable.

Ce matin, de nombreux Visétois s'étaient levés plus tôt pour faire leur marché avant qu'il ne fasse trop chaud.

Naturellement, ils se dirigent vers les étals du maraîcher, Alain Deliège.  

"Comme il fait très chaud, ils préfèrent manger des choses très fraîches comme les fruits, les tomates, les concombres et les salades. Le reste, on sait… La preuve c'est qu'on n'a pas pris beaucoup tout ce qui est carottes, poireaux et tout ça, on a abandonné parce qu'avec la chaleur, on sait que les gens ne vont pas se diriger vers ça du tout. Ils vont chercher le frais", explique-t-il.

Les badauds ont adapté leurs habitudes à cette météo extraordinaire : "Je viens toujours très tôt mais particulièrement aujourd'hui parce que je sais ce qu'on annonce pour la suite de la journée donc après je vais aller me mettre au frais chez moi, explique une cliente. Il y a plus de monde tôt le matin que d'habitude."

"Beaucoup d'eau"

Une autre vient acheter quelques vêtements légers de bon matin : "Une robe, une blouse et peut-être encore autre chose avant d'aller travailler", lance-t-elle.

Avec cette chaleur, sur le marché de Visé, il y en a un qui va souffrir plus que les autres : Jean Dury, qui vend des poulets rôtis. "Il est encore tôt et on a déjà 50-60 degrés dans le camion, avec les rôtissoires qui chauffent derrière nous en permanence", explique-t-il. Physiquement, il sait que ce sera dur aujourd'hui, mais il sait ce qu'il doit absolument faire : "Beaucoup boire, beaucoup d'eau."

Un message qui vaut pour tout le monde en cette journée particulièrement chaude.

Vos commentaires