En ce moment
 
 

Chaleur intense et masque: comment s'en sortir?

 

Il va faire chaud, très chaud ce vendredi. Le mercure va grimpe jusqu'à atteindre entre 33 à 35 degrés dans le centre. L'IRM (Institut Royal Météorologique) lance une alerte jaune pour tout le pays et même orange pour la province du Hainaut où les températures seront les plus élevées. Une journée qui s'annonce torride et une chaleur qui risque d'être encore plus difficile à supporter avec le port du masque généralisé.

Le masque, un allié à apprivoiser

On le sait tous parce que nous l'expérimentons au quotidien. Porter un masque fait transpirer. Encore plus sous 35 degrés. Le problème c'est que transpiration et masque ne font pas bon ménage. A partir du moment où votre masque est humide, il faut le changer le plus rapidement possible. En fait, l'eau amoindrit fortement l'efficacité de la plupart des masques. Il faut donc absolument éviter de porter un masque mouillé. Même si c'est tentant de le passer sous l'eau fraîche pour se rafraîchir, c'est non pour cause d'inefficacité.

En revanche, pensez à boire beaucoup plus. D'abord parce qu'il fait chaud mais aussi parce que le port du masque à tendance à déshydrater. Tentez de vous rafraîchir par d'autres moyens également: vous pouvez par exemple passer un brumisateur sur vos bras et vos jambes pour avoir l'espace de quelques instants une impression de fraîcheur.

Un mouvement d'air problématique

Et le ventilateur pour se rafraîchir, bonne ou mauvaise idée ? Un peu des deux.Oui, c'est une bonne idée si c'est vous êtes seul dans la pièce ou alors que vous vous créez de l'air dans une pièce vide. En revanche, il est déconseillé de dormir avec un ventilateur allumé. L'air devient trop sec et c'est mauvais pour la santé. Avec le covid-19, les ventilateurs posent un autre problème. Mieux vaut ne pas le placer dans une salle où se trouvent plusieurs personnes. Parce que ça gâche, en quelque sorte, les distanciations sociales. Le mouvement d'air qui est créé par le ventilateur va envoyer promener les gouttelettes que l'on émet en respirant et en parlant. Il y a donc un risque potentiel de contaminer les autres personnes présentes dans la pièce.

 

Vos commentaires