En ce moment
 
 

Prévisions météo de ces congés de carnaval: à quoi doit-on s'attendre dans les jours à venir?

Ce vent violent est notamment la conséquence d'une tempête située cette nuit en mer du Nord. Un phénomène assez habituel en cette saison. A quoi doit-on s'attendre pour les jours à venir ?

Averses intenses, branches arrachées, les conséquences de ce phénomène de bourrasques de vents sont encore bien visibles, ce matin en Wallonie et dans la capitale.

Les valeurs les plus élevées ont été relevées à la Côte avec des vents à 104 km/h, des pointes à 100 km/h au mont Rigi dans les Hautes-Fagnes ainsi que des rafales dépassant les 97 km/h à Gosselies et à Uccle.


 

Ces perturbations s’expliquent par la conjonction de plusieurs éléments : l’influence d’une tempête en mer du Nord et la présence d’averses.


"Ces averses ont donc pour effet de brasser l'atmosphère. Elles sont sièges du mouvement qui brasse l'atmosphère. Ce qui amène les vents intenses d'altitude vers la surface. C'est vraiment un rabattement  des vents d'altitude qui provoque les rafales intenses que nous avons constatées ce matin", explique Fabian Debal, responsable du service prévisions à l’IRM.

Ce phénomène d’instabilité n’a toutefois rien d’exceptionnel pour un mois de mars. A l’Institut Royal Météorologique, les prévisionnistes scrutent les précipitations. Une certitude : le vent diminuera sur l’ensemble des régions dès cette nuit avec une météo variable.

"On s'attend à un ciel encore nuageux, voire très nuageux, avec surtout le matin des averses qui concerneront le sud et l'est du sillon Sambre et Meuse, avec des averses hivernales possibles sur les hauteurs ardennaises et du grésile en altitude", détaille Bastien Lombeau, prévisionniste à l’IRM.

 Pas de véritable embellie prévue durant les congés… Ce temps perturbé et changeant devrait se maintenir les 10 prochains jours.

Vos commentaires