Des averses hivernales prévues dans les prochaines heures: le trafic routier "peut devenir dangereux"

Le ciel sera changeant dimanche avec encore un léger risque d'averse hivernale, annonce l'IRM. Les maxima seront proches de 3 degrés avec un vent piquant de nord-est.

Le ciel sera d'abord très nuageux avec encore possibilité d'un peu de neige sur le sud-est du pays. Le ciel deviendra ensuite plus variable, mais l'une ou l'autre petite averse hivernale isolée sera toujours possible. De la neige en Ardenne n'est pas à exclure. Les maxima seront de -2 degrés dans les Hautes Fagnes à +4 degrés à la mer. Le vent sera modéré de nord à nord-est, parfois assez fort le long du littoral.


Le trafic routier "peut devenir dangereux"

L'Institut royal météorologique (IRM) a émis samedi une alerte jaune, synonyme de conditions de sol glissant, sur les routes des provinces de Liège, Namur et Luxembourg, qui restera en vigueur jusque dimanche à 12h00. Au vu de ces conditions, la phase de vigilance reste dès lors renforcée sur le réseau routier wallon et la situation continue à faire l'objet d'un suivi régulier.

Un code jaune est émis pour les provinces de Liège, de Namur et de Luxembourg. L'Institut royal météorologique s'attend à des chutes de neige cet après-midi sur le relief ardennais. En soirée et cette nuit, l'IRM prévoit des averses hivernales qui pourront conduire à la formation d'une couche de 2 à 5 cm de neige au sud du sillon Sambre et Meuse.

Sur les hauteurs ardennaises, la couche déjà présente s'épaissira encore pour atteindre des valeurs comprises entre 10 et 20 cm.

Au vu de ces conditions de sol glissant généralisées, la Cellule d'Action routière (CAR), composée du Centre régional de Crise de Wallonie (CRC-W), du centre Perex et de la police fédérale de la route, reste activée, indique-t-elle samedi dans un communiqué.

Les moyens conventionnels en personnel et en matériel du Service public de Wallonie restent mobilisés pour assurer la sécurité des usagers et maintenir de bonnes conditions de circulation sur les voiries régionales. La cellule recommande par ailleurs aux usagers de rester prudents et vigilants s'ils doivent emprunter la route, particulièrement sur le réseau secondaire. Le trafic routier "peut devenir dangereux", souligne pour sa part l'IRM qui invite les automobilistes à garder leurs distances et à modérer leur vitesse.

Vos commentaires