En ce moment
 

Jacques doit dépenser des milliers d'euros pour sauver ses cultures: "Sans eau, cela peut être une catastrophe"

Vous l'avez remarqué et vous en souffrez peut-être, la pluie se fait de plus en plus rare ces dernières semaines. Un temps particulièrement sec qui ne fait pas le bonheur des agriculteurs. Ils tirent la sonnette d'alarme. Pour arroser leurs plantations, ils doivent dépenser des milliers d'euros par mois.

La terre est réduite en poussière et depuis trois semaines, il n'y a que du soleil sans aucune goutte de pluie.
Conséquence: la culture est retardée et des haricots semés mercredi dernier peinent à sortir.

"C’est crucial au début car, si on ne leur apporte pas de l’eau dans deux ou trois jours aux haricots, ils seront morts", déplore Jacques De Wulf, un agriculteur.

Irriguer 170 hectare de culture est un défi quotidien pour Jacques. Ici l’eau est puisée directement sur le réseau. Chaque mètre carré est arrosé de 15 litres d’eau par semaine. Et le système a un prix.

"Cela peut être la catastrophe"

"Pour apporter 20 litres d’eau, soit deux seaux d’eau au mètre carré, il faut compter au minimum 250 euros", précise Jacques De Wulf.

Soit plusieurs milliers d’euros par hectare et par mois. Les arrosoirs tournent à plein régime et sont indispensables. "Cela peut être la catastrophe. Un fermier voisin n’a malheureusement pas l’eau et il a semé des haricots aussi. Il va peut-être obtenir un quart de sa récolte", estime Jacques. 

"On a un rendement supérieur"

Un contraste avec les légumes méridionaux. Car le soleil fait du bien, à en juger la hauteur des plants de concombres. Dans une petite production de légumes biologiques, la récolte est excellente. "On a un rendement supérieur car on peut arroser facilement et l’environnement est bien maîtrisé", indique Henri Pâque, un agriculteur bio.

Par contre dans les cultures intensives, l’arrivée de la pluie réduirait drastiquement les coûts d’arrosage. Ces agriculteurs prient pour qu’un orage fasse son apparition dans les prochains jours.

Vos commentaires