En ce moment
 
 

La pluie faiblit, mais des communes se retrouvent sous eau: un camping évacué à Esneux (vidéo)

L'eau commence à baisser dans les communes de la province de Liège où plusieurs cours d'eau sont entrés en crue. L'alerte de crue ne concerne désormais plus que l'Ourthe inférieure, comme l'indique le SPW Mobilité et Voies hydrauliques sur son site internet.

Plusieurs zones restent en pré-alerte de crue:
- toute la partie est de la province de Liège
- la partie nord du Luxembourg et une petite zone au sud
- une grande partie du centre de la province de Namur
- le sud du Hainaut
  
Du côté d'Esneux, où nos reporters Samuel Ledoux et Philippe Lefever se sont rendus, un camping a été complètement inondé. Au total, 62 résidents ont dû être évacués du village de Hony. "Ici à Esneux, les riverains, les habitants des caravanes et des chalets ont l'habitude et n'attendent pas que la police donne l'ordre d'évacuation. Ils le font d'eux-mêmes et ils sont très patients", nous a confié la bourgmestre Laura Iker.


Les autorités ont pris les devants pour éviter les vols durant l'évacuation. "La police a prévu des passages réguliers, car certains profitent de la misère des uns pour s'enrichir de façon éhontée", a indique Laura Iker.

Dans le centre d'Esneux, le Ravel a été fermé et plusieurs rues ont été inondées.

Même si l'Ourthe prend du temps pour redescendre, la situation devrait s'améliorer dans les heures à venir. La bourgmestre refait le fil de la journée et donne ses prévisions pour la suite: "Vers 4h du matin, la police était déjà sur place. On a été en contact vers 5h du matin avec la police. Ça a continué à monter et on a décidé de déclencher la phase d'alerte. Des personnes ont dû être évacuées. La dernière réunion vient de se tenir et on a supprimé la phase d'alerte. L'Ourthe est en décrue ici. Demain matin on aura un contact téléphonique pour faire le point", nous a précisé la bourgmestre Laura Iker.

Vos commentaires