En ce moment
 

L'impact des intempéries sur les transports en commun: deux lignes de la SNCB perturbées en Flandre, ça roule en Wallonie et à Bruxelles

L'impact des intempéries sur les transports en commun: deux lignes de la SNCB perturbées en Flandre, ça roule en Wallonie et à Bruxelles
© Belga

Le trafic des trains est encore perturbé sur deux lignes en Flandre, lundi matin, a indiqué le gestionnaire de l'infrastructure Infrabel. La circulation ferroviaire avait dû être interrompue dimanche à de nombreux endroits en raison des intempéries.

Sur la ligne entre Bruges et Knokke, la plus endommagée, les réparations sont toujours en cours. Un service de bus a été installé pour remplacer les trains. Infrabel espère que ces travaux seront terminés lundi en début d'après-midi. Entre Lichtervelde et Deinze aussi, les travaux tournent à plein régime. Une barrière avait heurté une caténaire au cours de la tempête. Les opérations devraient se terminer en matinée. Les trains sont momentanément déviés, ce qui cause des retards.


Une seule ligne SNCB perturbée entre la Wallonie et la France

La situation est par contre complètement normale sur le rail en Wallonie ce lundi matin. Une seule ligne est touchée par des "conditions météorologiques extrêmes", indique la SNCB. La circulation ferroviaire a été interrompue dans le Hainaut entre Quévy (près de Mons) et Aulnoye-Aymeries (France).


Seules les lignes 39 et 44 encore perturbées, et pour plusieurs jours, à la Stib

La situation est presque revenue à la normale sur le réseau de la Stib à Bruxelles au lendemain des intempéries et du fort vent qui avaient causé de nombreuses perturbations, a-t-on appris lundi auprès de la société de transports en commun. Seules les lignes de tram 39 et 44, dans l'est de la capitale, sont encore fortement touchées. Une situation qui pourrait perdurer plusieurs jours.

Six arbres sont tombés en différents endroits sur les lignes aériennes depuis dimanche matin, touchant les caténaires, explique-t-on à la Stib. En conséquence, les trams 39 et 44 ne peuvent plus rouler entre le Musée du Tram et leurs terminus respectifs (Ban Eik et Tervuren Station). Des bus de remplacement assurent tout de même ces tronçons.Les équipes de la Stib doivent à présent dégager les arbres tombés puis procéder aux réparations. Des travaux qui prendront 3 à 4 jours pour rétablir la totalité du réseau, prévient la société bruxelloise.

Vos commentaires