En ce moment
 
 

La presque-tempête revient ce soir avec beaucoup de pluie: "Il faut considérer les heures qui viennent comme un très court répit"

  • Vent: de nouvelles rafales sont prévues sur une partie du pays cette nuit

  • Vent: de nouvelles rafales sont prévues sur une partie du pays cette nuit

 
 
 

La nuit dernière, les rafales ont flirté quasi partout avec la barre des 100 km/h en dépassant même cette valeur symbolique à Zeebruges, avec des rafales de 102 km/h enregistrées. On a également relevé 98 km/h à Humain (Rochefort), 97 km/h à Beauvechain, 94 km/h à Chièvres et 90 km/h à Uccle.

Pas officiellement une tempête, mais ressentie comme telle

Peut-on parler de tempête ? "Pour cela, il faut 9 beauforts, donc 75 km/h, de vent moyen sur 10 minutes relevés à 10m d’altitude. Officieusement, dans les terres, on commence à parler de tempête lorsque les rafales sont supérieures à 100 km/h. C’est vrai que là il est commun d’utiliser ce terme. Hier, on était donc à la limite. Mais il y a un ressenti et hier, clairement, l’ensemble du pays a eu le sentiment de vivre une tempête", expliquait notre présentatrice météo Sabrina Jacobs dans le RTL INFO 13H.

Que s’est-il passé ? "On était dans une situation de conflit de masses d’air. De l’air froid qui nous venait du nord et puis de l’air plus doux qui venait du sud. En gros on était un peu situé au mauvais endroit", a-t-elle détaillé.

Vents, pluies abondantes et neige cette nuit

Le problème, c’est que ce phénomène va se reproduire cette nuit. "Cet après-midi, le vent a faibli. Il faut considérer les heures qui viennent comme un très court répit", a-t-elle annoncé.

En effet, "un nouveau système très actif va nous arriver par la frontière française à partir du coucher du soleil avec plus de nuages et du vent qui va se renforcer dans le courant de la nuit sur tout le pays. Des rafales sont annoncées aux environs des 85 km/h, mais surtout avec des précipitations de pluies jusqu’à 25 litres par m². Et puis une nouvelle accumulation de neige au-dessus de 300 m d’altitude : 2 à 3 cm supplémentaires".

Face à ce nouveau phénomène et aux pluies attendues, "on attend potentiellement une vigilance émise par l’IRM dans les prochaines heures", a-t-elle conclu.

COVID-19 Belgique : où en est l’épidémie ce jeudi 21 janvier ?




 

Vos commentaires