En ce moment
 
 

Le mauvais temps: un résultat direct du réchauffement climatique

Le mois de mai, très mauvais au niveau du climat, suscite des questions. D'où vient ce temps inhabituel et est-il dû au réchauffement climatique?

Outre les fortes précipitations, les températures ont également chuté. En ce qui concerne les origines de ce dérèglement météorologique, il faut peut-être chercher dans le grand Nord. "On observe un réchauffement de la mer Arctique et de la Banquise, donc, la Banquise fond beaucoup plus vite que d'habitude et on observe également un changement de circulation", affirme Sébastien Doutreloup, climatologue à l'ULg. 

La circulation des masses d'air

La circulation des masses sont un autre facteur potentiel. Il fait chaud à l'Est, en Russie, à l'Ouest, sur l'Atlantique, et nous restons pour notre part coincé au milieu. "Il y a un anticyclone sur l'Atlantique qui bloque complètement les perturbations qui viennent de l'Atlantique mais qui laisse un champ libre pour la descente des dépressions sur l'Europe donc le courant", continue le climatologue. La circulation des courants marins pèse aussi dans la balance.

Le Gulf Stream n'est pas à sa place habituelle

Probablement influencé par les masses d'air et par la fonte des glaces, le Gulf Stream n'est plus à sa place habituelle. "Le Gulf Stream est obligé de passer plus au Sud et donc il envoie les masses d'air beaucoup plus chaudes bien plus au Sud au lieu de les envoyer sur l'Europe." Résultat chez nous: de l'air venu du Nord, chargé d'humidité par son passage au-dessus de la mer, arrive sur des terres plus chaudes, ce qui amène des perturbations et donc des averses. Et ce mauvais temps pourrait se poursuivre dans les semaines qui viennent.

Vos commentaires