En ce moment
 
 

Les changements de climat affecteraient un tiers des richesses produites en Europe

Le chiffre d'affaires d'une entreprise peut chuter de 3% à 4 % par degré manquant. Cela concerne la construction, le tourisme ou la distribution. C'est la raison pour laquelle de plus en plus de sociétés s'assurent contre les modifications climatiques.

La nature est en retard et la terre est dure comme du béton. Il est difficile de travailler dans son jardin dans de telles conditions climatiques. Il n'y a toujours pas plus de 7 degrés en ce début d'avril. Les pépiniéristes et les entrepreneurs de jardin ne sont pas les seuls à faire grise mine. Le climat et ses changements affecteraient jusqu'à un tiers des richesses produites en Europe. Les deux tiers des sociétés sont sensibles à la météo, selon Jean-Louis Bertrand, directeur de Météo Protect, une société française de courtage en assurance pour les entreprises qui veulent se prémunir contre les aléas du climat.

"Il a fait très anormalement froid"

"Le secteur textile, meubles de jardin, chaussures, le secteur de la boisson et tous les produits typiquement été sont des secteurs qui vont souffrir d'une baisse de l'ordre de 3 à 4 % par degrés manquant. On est à 8 à 15% de baisse d'activités par rapport à un mois de mars normal en considérant qu'il a fait très anormalement froid", a confié Jean-Louis Bertrand.

Une assurance

Certaines entreprises s'adaptent plus ou moins facilement. "La prévision fiable ne dépasse pas 2 semaines. Si la météo est anormalement défavorable pour une période longue, je n'ai pas d'autres choix que de mettre en place une assurance qui me garantisse un minima, les frais fixes ou qui me garantisse une partie des résultats", a conclu le directeur de Météo Protect au micro de Bernard Lobet pour Bel RTL.

 

Vos commentaires