En ce moment
 
 

Orages et inondations: des météorologues expliquent ce qu'il s'est passé samedi soir

 
 

L'Institut royal météorologique (IRM) avait placé toutes les régions touchées par les violentes précipitations en alerte orange aux orages. On s'attendait donc à de nouvelles inondations, mais personne ne pouvait prédire, avec précision, où les orages allaient frapper. Que s'est-il passé hier soir dans le ciel ?

Prenons un peu de hauteur avec une animation satellite de l'IRM. Les orages ont commencé sur la vallée de la Meuse à 18h35.


"Ces orages sont passés vers le Nord, vers le Brabant wallon et le Brabant flamand. Je veux rappeler que les intensités des orages qu'on a vues hier ne sont, d'un point de vue météorologique, pas exceptionnelles", précise le météorologue David Dehenauw.

Des précipitations pas exceptionnelles, mais particulièrement abondantes. Pour un autre météorologue, les inondations et débordements sont dus à une accumulation de problèmes. "Cela se conjugue au fait que depuis un mois, nous sommes soumis à des précipitations abondantes. Les sols étaient déjà gorgés d'eau. Le niveau des cours d'eau et des rivières était déjà assez élevé, donc malheureusement, cela a été le facteur aggravant qui s'est produit hier soir", indique Pascal Mormal.

Ce type d'intempéries en été se produit de plus en plus souvent avec des conséquences terribles. A Vedrin (au nord de Namur) par exemple, il a plu en deux heures l'équivalent d'un mois complet.


 




 

Vos commentaires