En ce moment
 
 

Plus de 30 degrés en septembre: un temps ANORMALEMENT chaud et sec

 
 

Cette semaine, nous aurons droit à trois jours consécutifs au-delà des trente degrés. L'Institut royal météorologique lance donc une alerte jaune. Comment expliquer ce retour de la chaleur ?

Un anticyclone sur l’Europe centrale en plus d'une dépression sur le proche Atlantique... Voilà qui provoque une remontée d’air très chaud en provenance de l’Afrique du Nord. 30 degrés en septembre, on a déjà connu cela de mémoire de météorologue : 31.2°C exactement le 13 septembre 2016. 

"Ici on sera encore un petit peu plus tard dans la saison puisqu'on attend des températures supérieures à 30 degrés jusqu'au 15 septembre, explique Pascal Mormal, météorologue. Pour la station d'Uccle, on a jamais connu une température qui dépasse le seuil des 30 degrés après le 13 septembre. Donc, ce serait vraiment quelque chose de tout à fait inédit pour cette station de référence". 

Un record pour la mi-septembre avec des températures qui sont 12 à 13 degrés au-dessus des normales saisonnières. Un épisode de chaleur après un printemps déjà beau, et une longue vague de chaleur cet été sans oublier les années 2016 et 2018.

"On voit vraiment bien qu'actuellement, les épisodes de fortes chaleurs ne se concentrent pas uniquement sur les étés mais concernent vraiment maintenant toutes les saisons. Donc, on peut avoir des extrêmes très chauds aussi bien au printemps qu'en hiver qu'en automne, donc c'est vraiment un phénomène qui concerne l'entièreté de l'année", ajoute le météorologue.

Dans les prochaines semaines, le temps devrait rester ensoleillé et agréable mais aussi surtout sec… Anormalement sec. "Si on totalise l'entièreté des pluies tombées depuis le début du mois, on se situe environ à 3,7 millimètres, donc litre par mètre carré. Et normalement, pour les 13 premiers jours du mois, on devrait avoir l'équivalent de 3 éprouvettes comme celle-ci entièrement remplies", alerte encore le météorologue. 

Des déficits de précipitations qui ne vont pas arranger les problèmes de sécheresse. Le beau temps ne fait pas l’affaire de tout le monde.  




 

Vos commentaires