En ce moment
 
 

Point de vue météo, ce 25 juillet entre dans l'HISTOIRE: à quoi ressemblaient nos reportages à cette même date les années précédentes? (vidéo)

Ce n'est pas la première fois qu'on connaît une canicule au mois de juillet. L'an dernier, la vague de chaleur débutait le 25 juillet. Samuel Ledoux est remonté dans les archives du RTL INFO de ces 20 dernières années. Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'on a connu des 25 juillets très contrastés côté météo...

25 juillet 2000: des pluies torrentielles s'abattaient sur le pays, provoquant des inondations à certains endroits, comme à Gand. Le mauvais temps minait le mauvais temps des Belges… comme des vaches. Cette année-là, elles ont produit 10 à 15% de lait en moins. Lorsque notre reporter de l'époque demandait à l'agriculteur si elles étaient moroses, il répondait: "Evidemment, qui ne serait pas triste quand il n'y a pas de soleil".

Les années passent et se ressemblent: la grisaille fait fuir les touristes à la Côte en 2005. Manteaux et parapluies étaient alors indispensables un 25 juillet. "On était venues à la mer pour aller sur la plage, mais bon là, si on va sur la plage…", s'amusaient deux jeunes filles, interrogées sous un parapluie.

Un an plus tard, changement de décor: la canicule fait son apparition, les ventes de bouteilles d'eau explosent dans le pays. Les fermiers sont même obligés d'enduire leurs cochons de crème solaire…

En 2010, avec une météo estivale le 25 juillet, la foire de Libramont attirait la toute grande foule: plus de 150.000 visiteurs, dont la famille royale.

En 2012, l'été n'est pas des plus agréables, alors dès que les rayons du soleil faisaient leur apparition, les touristes en profitaient. "Le soleil, on en avait vraiment besoin", témoignait une dame.

Le 25 juillet 2015, des images impressionnantes nous provenaient de Blankenberge : en pleine tempête, des sauveteurs s'entraînaient, alors que les vents atteignaient les 90 km/h.

L'année dernière, notre météorologue David Dehenauw annonçait de températures dépassant les 30 degrés. La carte était alors quasi identique à la vague de chaleur que nous connaissons. Hasard du calendrier: la phase de canicule était d'ailleurs activée ce jour-là.

Vos commentaires