En ce moment
 

Prévisions météo: le thermomètre va flirter avec les 30 degrés cet après-midi

  • On attend jusqu

  • Le beau temps estival va-t-il se prolonger la semaine prochaine?

 

Selon les prévisions de l'IRM (Institut Royal Météorologique), un "franc soleil" devrait nous accompagner pour cette journée de jeudi.

Jeudi, on bénéficiera à nouveau d'un soleil généreux malgré quelques voiles d'altitude. Les maxima seront compris entre 22 ou 23 degrés en Ardenne et localement 28 degrés en Campine, sous un vent modéré de sud-est.

Durant la nuit de jeudi à vendredi, le ciel sera étoilé en beaucoup d'endroits. Dans l'ouest du pays, on prévoit toutefois un risque de brouillard en fin de nuit. Les minima se situeront entre 8 et 14 degrés. Le vent sera faible de secteur sud ou de directions variées.


Prévisions pour vendredi

Vendredi, le vent faible à modéré s'orientera au secteur nord-ouest à nord, ce qui amènera des courants un peu plus humides vers le pays. Le temps sera encore généralement ensoleillé mais on prévoit progressivement quelques champs de nuages. Le matin, risque de brouillard sur l'ouest. Le temps restera sec et sera à nouveau chaud avec des maxima de 17 degrés à la mer à 26 degrés en Campine.

Prévisions de samedi à mercredi

Samedi matin, il y aura risque de brouillard ou de nuages bas. Ensuite, le ciel sera partagé entre éclaircies et champs nuageux. Les maxima se situeront entre 19 et 23 degrés.

Dimanche, le vent viendra à nouveau du sud et des courants plus chauds atteindront nos régions. Le mercure grimpera jusque 23 degrés à la mer ainsi qu'en Ardenne et 26 degrés en Campine. Dans le courant de la journée, la nébulosité deviendra plus abondante, et on n'exclut pas la possibilité que quelques averses orageuses éclatent par endroits.

Les prévisions pour le début de la semaine prochaine sont encore fort incertaines. La nébulosité serait plus abondante et le risque d'averses (orageuses) plus marqué. Les températures deviendront nettement moins chaudes avec des maxima autour de 15 degrés dans le centre.

Vos commentaires