En ce moment
 

Un bassin d'orage cède à Crisnée à cause des orages violents: "C'est la désolation. Les boues sont dans les maisons"

  • Crisnée: des bassins d

  • Orages: voici les prévisions des prochains jours

 

Les orages ont encore provoqué quelques dégâts ce dimanche soir, comme vous avez été nombreux à nous le signaler via la bouton orange Alertez-nous. Le plan catastrophe a été déclenché à Ostende à cause de nombreuses inondations. Quelque caves ont également été inondées à La Louvière. Des chutes de grêlons impressionnantes ont été aperçues à Mons et aux alentours. Une  énorme panne d'électricité a d'ailleurs été constatée dans une bonne partie de la province du Hainaut, parce que la foudre a frappé des cabines. Soignies, Jurbize, Dour étaient dans le noir.

En province de Liège, vous nous avez signalé des coulées de boue, des jardins sous eaux à Oreye, Andenne, Verviers, Awans ou encore Ans.

Mais c'est à Crisnée que la situation a été la plus critique. Un bassin d'orage a cédé laissant s'échapper d'énormes coulées de boue. Philippe Goffin, bourgmestre de Crisnée décrivait la situation ce matin sur Bel RTL à Caroline Haine.

"C'est la désolation. Tout est toujours en place. Les boues sont dans les maisons. C'est excessivement difficile à vivre. Toutes les eaux qui étaient dans les caves, dans les garages ont été pompées, donc cela est terminé. La difficulté, c'est aussi qu'on est lundi, que les gens doivent aller travailler et ce n'est pas simple de laisser leurs biens dans telles conditions. Certains vont essayer de prendre congé pour pouvoir aller travailler et remettre en état leur maison, contacter leurs assurances et faire en sorte que la situation soit rétablie le plus rapidement possible. Le courant a été rétabli. Et cela c'est une bonne chose, cela a permis aux gens de rester chez eux".

La situation à Crisnée hier soir et cette nuit (photos publiées par le bourgmestre)

Crisnee2

Crisnee3

Crisnee4

Crisnee6MichaelLippes
@Michael Lippens on Facebook

Crisnee7MichaelLippens
@Michael Lippens on Facebook

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires