En ce moment
 

Vague de froid: comment calcule-t-on la température ressentie ?

Le thermomètre va plonger cette semaine, une vague de froid qui s'installe doucement avec surtout beaucoup de vent. Ce qui va renforcer la sensation de froid, c'est le principe des températures ressenties. Elles seront plus basses, de 5 à 6 degrés que les températures annoncées. Justine Roldan Perez et Ekin Ercan font le point pour RTL Info.

Bonnet, écharpe, gants,... Les promeneurs bien emmitouflés profitent du rayon du soleil mais le vent est glacial. Température de l'air : 3°, pourtant la sensation sur la peau est tout autre. "Ça brûle la peau…" explique l'un deux. "On est bien équipé. On a des gants, des bonnets,… là c'est bon. Il y a du soleil, c'est agréable de sortir, même s'il fait froid!", "On se sent vivre, ça fait du bien."  ajoutent d'autres promeneurs.

La température ressentie varie en fonction de la vitesse du vent. L'écart entre la température affichée par le thermomètre et la sensation sur la peau peut parfois être très important.
"Lorsque le vent souffle sur notre corps, il provoque une déperdition de chaleur. Donc il dissipe la chaleur émise par notre corps, et la surface de la peau se refroidit. C'est ce qui conduit à une température ressentie beaucoup plus basse que la température réelle de l'air." explique Fabian Debal, responsable du service prévisions à l'IRM (Institut royal météorologique).

Demain, un vent polaire arrivera de Russie, la sensation de froid déjà ressentie aujourd'hui sera intensifiée. Une équation bien précise permet de déterminer ces températures. "Les maximas seront seulement de l'ordre de 1 degré. Ce sera plus froid que les jours précédents. Et la température ressentie sera de l'ordre de moins 4 ou moins 5 degrés." annonce le responsable du service prévisions à l'IRM, "il faudra vraiment tenir compte d'un vent glacial d'est en nord-est qui va accentuer la sensation de froid." précise-t-il. 

Pour éviter une déperdition de chaleur trop importante, pensez à bien couvrir les extrémités de votre corps, comme vos mains et vos oreilles. 

Vos commentaires