En ce moment
 
 

"Il n'y a jamais eu de femme à la tête du Mouvement Réformateur": Christine Defraigne explique pourquoi elle est candidate à la présidence

Christine Defraigne, l’échevine MR des Finances de la ville de Liège était l’invitée de la matinale de Bel RTL. Au micro de Fabrice Grosfilley, elle a expliqué pourquoi elle était candidate à la présidence du Mouvement réformateur: "Je suis née au Mouvement réformateur, au PLP au parti de la liberté et du progrès, j'ai été biberonnée dans ce parti, je suis une enfant de ce parti, j'y ai milité. Le parti est à la croisée des chemins puisque nos ténors s'en vont vers de hautes destinées, et je pense qu'il faut pouvoir s'engager. Déjà je pense que ce serait bien d'avoir une femme à la tête du Mouvement réformateur, c'est le plus ancien parti démocratique d'Europe occidentale, il n'y a jamais eu de femme à la tête du mouvement, je pense que ce serait un signal fort d'égalité femme-homme, et puis je porte un projet de centre-droit, social-progressiste, et je veux aussi rendre de l'oxygène, rendre la parole aux militants, un parti appartient à ses militants, je trouve qu'il faut beaucoup plus retourner vers les sections locales".

Vos commentaires