En ce moment
 

"La voix des sans-papiers" ouvre une nouvelle occupation à Molenbeek

(Belga) Le collectif "La Voix des sans-papiers", qui aide 90 sans-papiers à se loger en attendant d'être régularisés, a quitté l'ancien internat de Forest où les sans-papiers avaient été hébergés depuis quelques mois. Le collectif et les sans-papiers ont rejoint un bâtiment vide de la rue Vandenboogaerde à Molenbeek, annonce le collectif sur sa page Facebook.

"Depuis le mois de mars, ces quelques 90 hommes, femmes et enfants en demande de régularisation, séjournaient dans un ancien internat de la commune de Forest. Afin de respecter le contrat d'occupation précaire négocié avec la Fédération Wallonie-Bruxelles (propriétaire du bâtiment), ils doivent maintenant quitter les lieux aux portes de l'hiver sans proposition de relogement des pouvoirs publics", rappelle "La Voix des sans-papiers". Il s'agit du 10e déménagement pour les membres du collectif. "L'article 21 de la constitution belge reconnaît le droit au logement! Pourtant, nous n'avons aucune proposition de relogement des pouvoirs publics. Nous sommes donc obligés d'aller occuper un bâtiment vide et de faire appliquer nous-mêmes le droit au logement. Pour nous, il n'y a pas d'autres solutions pour éviter la rue et les températures hivernales que d'occuper des bâtiments vides", estime un porte-parole du collectif. (Belga)

Vos commentaires