En ce moment
 
 

"Les Ecolos combattent le nucléaire de toutes les façons, y compris fallacieuses, alors que c’est le 2e moyen de produire moins de CO2"

  • Blackout: "Nous avons eu de la chance cet hiver"

  • Nucléaire: vous dormez bien la nuit?

  • Ils ne comprennent rien à l

 
 
7h50, invité
 

Marie-Christine Marghem, ministre de l’Energie, était l’invitée de la rédaction de Bel RTL ce matin Elle a répondu aux questions de Martin Buxant.

La ministre fédérale, qui a demandé à ce qu’on l’appelle « Miss Energie » dans le studio de Bel RTL, a parlé de nucléaire et de blackout et a répondu à plusieurs sorties politiques concernant son travail.


Les écologistes proposent, au lieu de prolonger les vieux réacteurs de 10 ans, d’importer 1.000 mégawatts importés des Pays-Bas. Ils disent que ce sera plus sûr et moins cher. Qu’est-ce que vous en pensez?

C’est une un solution technique qui est développée par monsieur Watrin, qui a été anciennement directeur de la CREG (Commission de régulation de l'électricité et du gaz), donc ce n’est déjà pas une solution qu’ils ont inventée eux-mêmes. Et deuxièmement, sur le plan technique, ce n’est pas réalisable si vite que cela. C’est comme si vous branchiez une radio de 220 volts sur une prise de chantier de 380 volts.


Et ça, ça explose ?

Tout à fait. Et donc techniquement, je crois qu’il y a des choses à revoir que j’expliquerai en commission.


Parce que eux affirment aussi que la prolongation des réacteurs nucléaires, ça ne tient pas la route juridiquement, qu’il faut notamment une nouvelle étude d’incidence pour prolonger ces deux réacteurs.

Comme je vous l’ai expliqué, les travaux préparatoires de la loi de 2013 disent que c’est seulement la permission de produire de l’électricité qui a été stoppée. Toutes les autres permissions sont pérennes, et dans ces permissions d’exploiter, qui datent de 1974, il y avait eu une étude d’incidence. Donc il n’y a absolument aucune obligation, ni nationale ni internationale, pour que de telles études d’incidence soient menées.


Ce que vous voulez dire, Marie-Christine Marghem, c’est qu’ils ne comprennent rien à l’énergie, les écologistes?

Non, ils poursuivent une idéologie qui consiste à combattre le nucléaire par toutes les possibilités, y compris fallacieuses, dans leur raisonnement, et ils ne sont pas les seuls, madame Lalieux est également de ce tonneau.


Parce que justement, Karine Lalieux vous accuse aujourd’hui dans le Soir, de cacher vos véritables intentions, et elle dit que vous relancez les réacteurs nucléaires uniquement pour des raisons idéologiques.

C’est vraiment celui qui le dit qui l’est, on se croirait vraiment dans un bac à sable. Donc prenons un peu de hauteur. Qu’est-ce que je dois faire? Je suis dans un contexte national de sécurité d’approvisionnement en difficulté, j’essaye de trouver toutes les solutions possibles. Je suis dans un contexte international où nous visons à la décarbonisation de l’atmosphère, et à la diminution des gaz à effets de serre. Or, vous savez que le nucléaire est le deuxième moyen de produire le moins de CO2 possible.


Donc c’est un moindre mal pour lutter contre le réchauffement climatique le nucléaire?

Certainement, et c’est le GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) qui le dit, pas moi.

 

 




 

Vos commentaires