En ce moment
 
 

"Pas de rappel à l'ordre à la bourgmestre mais une demande d'éclaircissement"

(Belga) La ministre wallonne des Pouvoirs locaux Valérie De Bue (MR) n'a pas adressé de rappel à l'ordre à la bourgmestre socialiste de Verviers, Muriel Targnion. Elle lui a demandé des éclaircissements, a-t-elle indiqué mercredi en séance plénière du Parlement de Wallonie.

Muriel Targnion s'est retrouvée au centre d'une polémique après avoir participé, la semaine dernière, à une manifestation contre une conférence qui devait être donnée, à Verviers, par l'ex-secrétaire d'État à l'Asile et la Migration Theo Francken (N-VA). La question a rebondi mercredi au parlement wallon. "En tant que bourgmestre, j'aurais agi de la même manière qu'elle", a ainsi affirmé le chef de groupe socialiste au parlement régional, Pierre-Yves Dermagne, ce qui a eu le don d'agacer son homologue libéral, Jean-Paul Wahl. "Quand je vous entends, j'ai l'impression d'halluciner. Le bourgmestre, c'est le patron, c'est celui qui doit être au-dessus de la mêlée et qui doit être là où se trouvent ses responsabilités", a assuré ce dernier. "À vous entendre, le bourgmestre devrait rester à l'écart de tous les rassemblements publics en raison des risques de débordements. Donc, le bourgmestre de Binche ne pourrait plus assister au carnaval, celui de Herve à la cavalcade et le bourgmestre de Jodoigne à un certain défilé du 1er mai", lui a rétorqué Pierre-Yves Dermagne, ironisant sur le défilé organisé par le MR le 1er mai à Jodoigne, commune dont Jean-Paul Wahl a été le bourgmestre pendant près de 20 ans. "La liberté d'expression est un droit fondamental mais vous ne m'empêcherez pas de penser et de dire que la présence de Muriel Targnion à cette manifestation soulevait une ambiguïté" puisqu'elle était en même temps aux côtés des manifestants et responsable de la police, a de son côté souligné la ministre De Bue en rappelant que les matières liées à la police relève du fédéral. "Le ministre De Crem a décidé de diligenter une enquête afin de vérifier que la bourgmestre a bien donné toutes les consignes à sa police. Suivant les résultats de cette enquête, le ministre et le gouvernement wallon prendront leurs responsabilités", a conclu Valérie De Bue. (Belga)

Vos commentaires