En ce moment
 

110 millions d'euros pour les piscines wallonnes

sport

(Belga) Trente-trois projets de rénovation ou de construction de piscines ont été retenus dans le cadre du plan éponyme, a confirmé jeudi la ministre wallonne en charge des Infrastructures sportives, Valérie De Bue (MR). Ces projets bénéficieront de subsides wallons à hauteur de 55 millions d'euros. Un montant qu'ils auront également la possibilité d'emprunter via un prêt sans intérêt.

Au total, 53 projets avaient été rentrés. Leur sélection s'est opérée sur des critères tels que l'accessibilité aux personnes à mobilité réduite, le développement d'aménagements favorisant l'apprentissage et la pratique sportive, la diminution de l'utilisation du chlore et surtout la réduction de l'empreinte carbone dans un souci de développement durable. "La plupart des piscines wallonnes datent des années 70. Leur consommation énergétique moyenne s'élève à plus de 3.370 kwh/m². Grâce au plan Piscines, celle-ci pourra baisser jusqu'à 1.400 kwh/m²", s'est félicitée la ministre qui a également pointé, dans sa réflexion, l'absence de piscine olympique en Région wallonne. La construction d'un bassin de 50 mètres à Louvain-la-Neuve a dès lors été décidée tandis que Courcelles et Péruwelz, deux communes hennuyères, disposeront elles aussi d'une nouvelle piscine. Les subsides de 55 millions passeront par une enveloppe de financement alternatif dans le cadre du Plan wallon d'investissement, a précisé Valérie De Bue. Contrairement aux crédits classiques, ces financements alternatifs permettront aux projets de suivre leur propre rythme, sans être conditionnés à des enveloppes annuelles fixes, a-t-elle détaillé. "Je me réjouis de l'aboutissement de ce plan, très attendu par l'ensemble de la Wallonie. Sa mise en œuvre permettra de réhabiliter des lieux de pratique sportive ouverts à tous, dans l'objectif d'offrir à tout un chacun la possibilité de vivre en bonne santé et de promouvoir le bien-être à tout âge", a conclu la ministre. (Belga)

Vos commentaires