En ce moment
 
 

27 septembre - B. Trachte invite la CoCof à travailler main dans la main avec les autres institutions

(Belga) La nouvelle ministre-présidente de la Commission Communautaire française de Bruxelles, Barbara Trachte (Ecolo), invite celle-ci à travailler main dans la main avec la Région, son homologue néerlandophone de la VGC, la Commission Communautaire Commune et les Communautés pour mieux servir ses bénéficiaires.

La Commission Communautaire française est l'institution qui gère une série de matières sociales, et culturelles au profit du million d'habitants francophones de la capitale. Dans une allocution prononcée jeudi soir au parlement bruxellois, à la veille de la Fête de la Communauté française (Fédération Wallonie-Bruxelles) Mme Trachte a estimé qu'il était également "intéressant de réfléchir à l'avenir des institutions francophones...". "Quoi qu'il en soit, la réalité d'aujourd'hui est qu'une saine coopération entre toutes les entités est une nécessité pour répondre aux nombreux enjeux du moment", a-t-elle ajouté, pointant le développement d'une offre adaptée de services de soins et d'aide de première ligne pour tous, un plan global de lutte contre la violence faite aux femmes, la construction de nouvelles places d'accueil de la petite enfance, ou encore la création d'une Maison bruxelloise de l'autisme. "Je me dois de vous rassurer. Depuis tant d'années, on annonce la mort prochaine de votre institution, et d'aucuns pourraient me prêter cette intention. Mais ce n'est pas pour rien qu'elle est toujours là... c'est tout simplement parce que les missions de la COCOF sont trop importantes. Pour mieux accomplir ses missions et pour mieux encore servir les bénéficiaires, nous allons nouer plus de liens avec les autres entités avec la volonté de renforcer les services, leur lisibilité et leur accessibilité", a-t-elle encore dit au cours d'une séance académique d'ouverture de la fête communautaire française à Bruxelles. (Belga)

Vos commentaires