Anvers accueille le secteur du diamant pour un congrès international

(Belga) La réunion d'intersession du processus de Kimberley, un congrès de quatre jours qui réunit les acteurs internationaux du secteur du diamant, débute lundi à Anvers. Des représentants des 81 pays membres seront présents. Des séances de travail se dérouleront en vue notamment d'élargir la mission du processus de Kimberley, à savoir la fin des "diamants de guerre" et la protection du commerce légitime de diamants.

Mis en place en 2003, ce processus veut s'assurer que le commerce des diamants ne finance pas les activités de mouvements rebelles violents. Depuis, la proportion de commerce de "diamants de guerre" serait passée de 15% à 1% du total du commerce. Ce congrès, organisé au Radisson à Anvers, sera aussi l'occasion de présenter une collection de bijoux en diamants dont les matières premières sont totalement traçables. Mais également de lancer officiellement "Fenix", une invention du Centre de recherches scientifiques et techniques du diamant (WTOCD), qui automatise presque complétement le processus de polissage. Enfin, un forum autour de l'extraction minière alluviale (diamants extraits des berges des rivières) figure au programme. (Belga)

Vos commentaires